Qui est en ligne ?
Il y a en tout 14 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 13 Invités

IDontKnow

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 232 le Mar 1 Mar 2011 - 14:02
Derniers sujets
» Travail vs Activité extra-scolaires vs LLG
Hier à 22:53 par SabrinaParis

» Présentation tardive
Lun 21 Aoû 2017 - 12:25 par Enattentedunpseudogénial

» Présentation
Lun 21 Aoû 2017 - 12:22 par Léag

» Liste des fournitures en 2nde
Sam 19 Aoû 2017 - 12:35 par Léag

» DS de maths et de physique de seconde
Ven 18 Aoû 2017 - 23:51 par Intuition

» Flood 2.0
Ven 18 Aoû 2017 - 16:43 par Enattentedunpseudogénial

» Déjeuner de pré-rentrée 2017-2018
Mar 15 Aoû 2017 - 18:45 par Enattentedunpseudogénial

» Fournitures ?
Sam 12 Aoû 2017 - 11:19 par Pas de pseudo

» LLG vaut-il vraiment le coup?
Sam 5 Aoû 2017 - 22:29 par Petitepoupoune

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Site de la MDL


page facebook
Conseil de Vie Lycéenne

page facebook

Lycée Louis le Grand


site officiel
Journal du Lycée

page facebook

Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Page 1 sur 19 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Message par Skywatcheuse le Jeu 7 Fév 2008 - 20:47

Comme je connais des tas de non-hispanistes (disons au moins deux ou trois) qui crèvent d'envie de mettre un pied, une fois dans leur vie, dans notre salle d'espagnol, je les ai pris en pitié et ai décidé, dans ma grande longanimité, de leur livrer gratis toutes les petites saillies de notre vénérable professeur - c'est un peu la partition sans la musique mais c'est déjà ça...

Dès le premier jour...

"Si je meurs d'hémorragie ne vous inquiétez pas, je tâcherai de rester digne jusqu'au dernier instant."
"Les khâgneux, si vous voulez aller profiter du deuxième beau jour de l'année..."
"Les optionnaires, il est INTERDIT d'changer d'option parce que c'est MON triomphe. J'en ai jamais eu autant! Alors PERSONNE NE BOUGE!!!!"

... et les jours suivants:

"QUI N'A PAS LE TEXTE??? Parlez sans crainte..."
"Nous avons l'éternité hispanique devant nous"
"La prochaine fois ce s'ra sans les chaises et sans les tables [...]. On f'ra une partouze hispanique..."
"Je vous souhaite la version la plus difficile qui soit."
"Je vous souhaite l'équivalent d'une version latine en espagnol."
"Si on essaie d'abord d'être dans la proximité cambouisienne..."
"Même à cent cinquante, je sanglote au premier qui me quitte." (c'est mimi tout plein)
"J'ai votre photo, sur laquelle je pourrai sangloter."
"Je vous prierai de ne pas me faire rire, je vous signale que maintenant je suis de mauvaise humeur."
"Essayer de rattraper deux heures avec vous, c'est quelque chose à côté de quoi, je le dis souvent, la pierre philosophale c'est PEANUTS!"
"Ici nous entrons dans des turbulences compréhensielles..."
"Le vent traductif gonfle les voiles."
"En ce qui concerne le rayon Egyptologie, à savoir "Monsieur, j'arrive pas à vous lire"..."
"Est-ce que quelqu'un a quelque chose de ridicule à ajouter?"
"Il faut réveiller l'éponge qui sommeille en vous."
"Je remets un verbe pour relancer un peu la sauce syntaxique, parce que là ça commence à racler au fond de la cocotte, hein, ça attache."
"On peut pas dire que c'est pas ça, mais... ça a quelque chose de pas ça, finalement."
"Vous pouvez bouger, un peu, que j'vous engueule!"
"Chaque mot braque sur l'autre le faisceau lumineux de son sens à lui."
"Je vais tirer dans l'tas, au fond. Votre vie ne tient qu'à un fil, Thomas."
"Ce sera un hurlement collectif dont vous prendrez les décibels vous revenant."
"Je fais une sorte d'hypoglycémie intellectuelle, et comme y'a pas de susucre intellectuel..."
"Si vous dites plus rien dès que je suis furieux, vous n'allez pas dire grand-chose de l'année."
"Y'a de ces contre-sens au début! Vous étiez en état d'alcoolémie avancé, ou quoi? Faut arrêter l'Porto avant la version."
"Ça vous semblait difficile? - Fallait s'en imprégner. - Oui, certains s'en sont imprégnés jusqu'à l'ivresse... Y'en a qui étaient vraiment imprégnés... j'dirais même imbibés."
"Est-ce que tout le monde s'est inscrit en colle? J'eusse aimé que vous le fissiez."
"Quand j'ferme les yeux j'vois des oreillers."
"Vous avez pas trop peur là, devant, vous n'êtes pas trop près des baffles?"
"Après la galopade dans Paris hier, moi j'étais quasiment quadrupède."
"Bon ALORS! Aujourd'hui est un jour de deuil. Vous n'avez qu'une heure."
"... Javier Marias, qui peut effectivement vous amener à réfléchir sur le concept d'écriture en état d'ébriété... Il souffle dans son stylo, le stylo devient vert à pois bleus..."
à propos de sa carrière philosophique: "Je l'ai regardée de loin, elle m'a regardé de haut."
"Les philosophes, oubliez-vous un p'tit peu d'temps en temps. Ça reposera tout le monde."
"Vous m'avez accordé à l'unanimité par acclamation le droit de prolonger le cours jusqu'à 20h."
"...et ne me regardez pas avec cet oeil torve."
"Vous avez donné dans le jouissif de la faute. C'est de l'ordre de l'orgie-chocolaterie." (?)
"Vous, je pense que vous avez fait la version sans le texte."
"Je ne demande pas qui n'a pas le texte, pour ne pas faire monter ma tension à 32, vu qu'elle est déjà à 27."
"Arrêtez de bouger vos dix-huit pieds chacun!"
"Je vous garde après l'extinction des feux à 20h. Ce jour-là on pourra faire un texte de Javier Marias. Sans lumière, tout va s'éclairer."
""bah", on va traduire "bah". Je pense que là effectivement on va pas entamer un débat linguistique."
"Ça me rassure sur le côté pas trop écorniflé de mon champ de conscience."
"Vous avez carrément failli avaler votre stylo."
"Ça ne fait pas l'ombre de l'once du début d'un pli." (avec l'accent: "un pli" prononcé "um peli")
"C'est de l'oubli, parce que je sais tout. Tout ce que je sais pas, j'l'ai oublié."
"Ne traduisez pas "l'imbécile de don Pedro", comme s'il avait un imbécile teckel."
"Silence. Continuez à ne rien dire."
"L'espagnol répugne au funambulisme syntaxique."
"Questions? Problèmes? Protestations, imprécations?"
"En termes d'intégrisme traductif..."
"Vous verrez mon brouillon encore taché de sang séché et de mes larmes."
"Quelqu'un a d'autres questions casse-pieds à poser ou je peux en placer une?"
"Mes professeurs me disaient que j'avais une écriture très personnelle. Comprenez: lisible uniquement par moi. Mais c'est très bien vous pourrez passer votre licence d'égyptologie à la fin de l'année à force de déchiffrer mes annotations."
"Y'a des vermines qui sont pas venimeuses... y'a des vermines ventilles" (lèvre inférieure entre les dents)
"Clémence! je suis là! toujours là malheureusement... Je m'incruste."
"Courage, mes petits lapins, il est déjà sept heures moins douze. Si vous continuez il va être moins quatorze..."
"... Franchement c'est pas du tout pour avoir raison, même si j'adore ça... c'est mon métier..."
"Pardon de vous faire revenir aux saines réalités, mais la vérité vraie, c'est moi qui l'ai."
"Moi j'm'en fiche de la cloche. C'est ça ma grande force."
"Une soirée? Soyez pas radin! une nuit!! Vous voyez bien qu'ça riquiquise!"
"L'espagnol à ce niveau-là est moins chichiteux au niveau syntaxique."
"C'est pas structuré, mais ça sent bon au niveau du sens."
"Santa paciencia, ayuda me."
"Je me mets bien sûr dans la position d'une absolue mauvaise foi à l'égard de vos copies."
"Je claque la parenthèse."
"Mon cher Antoine, désormais je vais faire tout mon possible pour ne vous rencontrer qu'en public, c'est-à-dire pouvant appeler au secours..."
"Marti a un certain usage de la ponctuation qui peut vous faire penser à un point commun très net entre la ponctuation et les confetti..."
".....progression dans une forêt vierge avec une sorte de coupe-coupe traductif."
"...hommage sans doute à votre enfance dorée mais hélas enfuie"
"En français, tout de suite ça vous amène au bord de la mare aux canards à Plouc-Land."
"Ça fait une charge un peu glaiseuse."
"comme si mon écriture n'était pas lisible..."
"Mais la belle-mère a un prénom, avant de devenir le dragon administratif habituel!"
"Ce n'est pas la pause!! N'oubliez pas qu'il n'est que sept heures moins deux!"
"Vous y êtes, mes petits lapins?"
"... cette petite langueur discrète des gens qui n'ont pas leur texte..."
"Si on retrouve tous la porte à 20h, nous aurons d'la chance..."
"En général quand vous avez pas vos copies, vous avez cet air qu'on a quand on refuse un euro à un clodo dans le métro..."
"Vous avez trois minutes à la fin d'l'heure, que j'vous ligote? Vous passez m'voir et j'vous passe dix-huit paires de menottes pour que vous puissiez plus partir."
"Je vous souhaite le délice des regrets futurs que vous aurez en pensant à ces années."
"Tenemos pan sobre la plancha."
(après la solitude des vacances:) "J'connais un monde fou, mais ici. Enfin si, quand même deux ou trois personnes."
"Ça vous a pas inquiétés de ne pas avoir de sujet pour la rentrée? Courageux comme vous étiez, naturellement, vous avez enduré la douleur!"
"On peut tout à fait se fiche de la tête des gens, mais faut essayer de faire en sorte que ça se voie pas trop!"
"Souriez-moi surtout! souriez-moi!"
(trébuche sur un sac:) "Encore un attentat raté!"
(j'arrête l'espagnol:) "Ah c'est vrai qu'vous arrêtez, vous. Bon. Que ça n'se reproduise pas."
"J'aurais dû faire dictateur en Amérique latine, moi!"
"Moi-même qui passe 24h avec moi par jour, y'a des moments..."
"En un ten por ten, c'est dans le dico ça, hein mes petits lapins préférés..."
"Certains ont préféré le très commercial et très coquinou "une chamoisette"..."
"En termes de bon sens... -- j'suis pas en train d'vous traiter d'crétins, quand même..."
"On dirait presque du sous-sous-sous-sous-Duras."
"A huit heures moins cinq vous me rappellerez mon prénom, et mon nom avec."
"Moi aussi je suis environ à une rame sur cinq, intérieurement."
"Oupala! J'ai enlevé toutes mes pluplumes!"
"Oserai-je vous dire, pour la six millionième fois (sauf pour les hypokhâgneux, eux ça fait que quatre millions de fois), que "pues" ça ne veut pas dire "despues"... Pourquoi vous me croyez pas?"
"J'aime bien c'pouvoir que j'ai sur vous. Un feulement, vous la bouclez, hein?"
"...un début d'version qui flanque un p'tit coup d'laser dans la moelle épinière du candidat."
(Camilo José Cela:) "Il a écrit des articles dont on pense qu'ils ont été faits pour le prof de khâgne sadique. Y'a tout ce qu'il faut."
"Tout l'monde a bien sa p'tite lampe de poche, des vivres pour trois jours..."
"Merci mademoiselle. Enfin merci de me rendre ridicule."
"Et pourtant au grand dam de mes voisins, je relis toutes mes versions à haute voix dans ma chambrette."
"Y'en a écrit ça, ça y'en a pas pouvoir être autre chose, le dictionnaire y'en a rien nous dire, [etc.]"
"Arrullo: accion de arrullar."
"Je suis d'accord avec tout ce que vous n'avez pas encore dit."
"Bon, on va faire un peu d'espagnol si vous voulez."
"Il est impossible que les pays riches que vous êtes gonflent la dette du Tiers-Monde que je suis."
"Vous faites toujours des versions joyeuses, vous. Vous mettez toujours des trucs que personne ne met : "Les deux mains sont le virage de l'accoudoir"..."
"Ça a toujours l'air d'être fait entre deux baisers, vos trucs..."
"... une sorte d'autosuicide..."
"Non, je ne vais pas me fracasser le crâne devant vous. Ne vous pourléchez pas les babines à l'avance..."
(à propos de Cervantès: ) "Je peux pas m'empêcher... de frissonner un p'tit peu en parlant d'ça..."
"J'ai fait une réduction parce que sinon vous auriez dit que le texte était long, ce qui aurait été une calomnie, car je ne donne jamais de textes longs."
"On ne sait pas ce qui se passe dans l'alchimie de vos petites chambrettes, et si ça s'trouve il s'y passe exactement ce qu'il s'y passait à notre époque, et nous vous le reprocherions parce qu'on n'est pas à une mauvaise foi près."
"J'arrête de plaisanter, enfin pour l'instant, bien sûr."
"Sur mon lit d'mort ça va être sublime. Vous devriez v'nir. J'ai l'intention, après ma dernière compote, de me déboutonner."

Bon. Je rajoute sur ce message les citations ultérieures, pour vous éviter d'avoir à visiter toutes les pages...

12 février:

"Ah, tous les hypo sont là! Que demande le peuple?"
A propos de la prochaine version: "Alors elle est à peu près infaisable, celle-là. ... Ah non, même avec dictionnaire vous n'y arriverez pas. Vous pouvez en prendre un si vous voulez, mais ça n'a pas tellement d'importance."
"Les gens trop poilus sont tout à fait ridicules." (je ne suis pas sûre à 100% d'avoir tout à fait bien entendu... Morgan, please confirm)
"Tout cela participe de la même porosité catégorielle, ce qui fait qu'c'est infiniment plus rigolo."
"L'omission est à la version ce que l'abstention est à la vie démocratique. Vous avez six heures."
"Je me sens complètement accompli quand vous riez des conneries que je peux dire..."
On entend faiblement une sonnerie: "Y'a un truc sous l'estrade. Adieu, tous."
"Ça, ce ne sont pas des contre-sens qui m'inquiètent, en dehors du fait que vous les commettiez." (?)
"Ah! ah! Je me ris! Je me gausse! Est-elle nulle!"
"Mon estomac a dû blêmir. J'espère qu'ça s'est pas vu."

26 février (citation relevée par Morgan Trouillet)

"C'est "Mignonne allons voir si la rose" et plus encore. C'est "Faisons tout le fleuriste!""

12 mars:

"Nous devons avoir la modestie de prendre très au sérieux les petites histoires que racontent les textes. Parce que là tout le début est absolument dépourvu d'intérêt."
"Mes notes, en marge, là, étaient des éclaircissements. [rires dans la salle] Oui oui, j'vous assure."
"Y'a un congrès de motos, dehors, ou quoi?"
"Vous avez remarqué qu'on a fait les vitres!?"
Note en début de version: "N.B. Non, ce n'est pas long!!"
"C'est ce qui fait le charme de la version espagnole, dont vous ne vous lassez pas des délices..."
"Le gérondif peut avoir tous les sens de l'arc-en-ciel circonstanciel."
"Et vos nounours, c'est fini malheureusement..."
Une élève l'accuse d'avoir mal déchiffré ce qu'elle avait écrit, il s'adresse à la classe: "Excusez-moi, j'ai un congrès d'égyptologie là."
Voix de fausset: "Ouiiii? Gimié à vot'service? C'est à quel sujet?"
"La cancela c'est la grille en fer forgé, à ne pas confondre avec la reja qui est la grille, euh... vulgaire."
Proposition de traduction de Nicolas N.: "Aaaaah, la clef des champs, c'est meeeerveilleux. Mais c'est pas ça du tout."
"Ces souvenirs font partie de ma jeunesse embaumée, euh de ma jeunesse naphtalinée devrais-je dire..."
"Sans-coeurs, vous ne vibrez pas!"
"Là peut-être il commençait à se faire tard dans certaines copies, je l'ai senti."
"Ça me met en désarroi pédagogique ça."
Après nous avoir réprimandés pour notre orthographe: "Vous allez me les énerver! Fatigués comme ils sont, ces gens!"
"Ah oui, parce que le participe passé est invariable. Ça simplifie en grammaire, ça complique dans les histoires amoureuses."

Impossible d'en rajouter d'autres! Message trop long... Cf page 12 pour la suite.


Dernière édition par Skywatcheuse le Mar 23 Fév 2010 - 17:13, édité 9 fois
avatar
Skywatcheuse
Doyen
Doyen

Nombre de messages : 3492
Age : 28
Date d'inscription : 08/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Message par Eimear Quinn le Ven 8 Fév 2008 - 11:24

au moins je sais ce que tu as fait hier soir plutôt que ta version de latin (en plus c'était le Satiricon)!!

n'empêche ca le fait moins, beaucoup moins vu d'ici que dans le vécu.. Quand je montre ces citations aux autres, ca ne prend pas, ca ne fait pas mouche, ô pourquoi?
avatar
Eimear Quinn
Floodeur
Floodeur

Nombre de messages : 4594
Age : 29
Localisation : sur un oreiller pour deux
Classe : ex-HK2
Date d'inscription : 07/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.esctoday.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Message par mado le Ven 8 Fév 2008 - 17:40

Y'en a quand même quelques unes qui sont pas mal ^^
"QUI N'A PAS LE TEXTE??? Parlez sans crainte..."
"Les philosophes, oubliez-vous un p'tit peu d'temps en temps. Ça reposera tout le monde."
"Je vous garde après l'extinction des feux à 20h. Ce jour-là on pourra faire un texte de Javier Marias. Sans lumière, tout va s'éclairer."
"Mes professeurs me disaient que j'avais une écriture très personnelle. Comprenez: lisible uniquement par moi. Mais c'est très bien vous pourrez passer votre licence d'égyptologie à la fin de l'année à force de déchiffrer mes annotations."

le dernière citation me fait quand même penser à quelqu'un...
avatar
mado
Emménage
Emménage

Nombre de messages : 1169
Age : 25
Localisation : VH 221
Classe : 2nde2 --> 1S2 --> TS3--> PCSI2
Date d'inscription : 30/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bazaralamado.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Message par Skywatcheuse le Ven 8 Fév 2008 - 22:57

@Eimear Quinn a écrit:n'empêche ca le fait moins, beaucoup moins vu d'ici que dans le vécu.. Quand je montre ces citations aux autres, ca ne prend pas, ca ne fait pas mouche, ô pourquoi?
Eh ben je sais pas à qui tu es allé montrer ça, mais c'est margaritae ante porcos: Mathilde, au moins, quand elle les lit, elle s'étrangle de rire, c'est assez plaisant à voir et à entendre... Razz On n'a pas l'impression d'avoir trimé pour rien, quoi...
avatar
Skywatcheuse
Doyen
Doyen

Nombre de messages : 3492
Age : 28
Date d'inscription : 08/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Message par Seerose le Sam 9 Fév 2008 - 22:36

@Skywatcheuse a écrit:
@Eimear Quinn a écrit:n'empêche ca le fait moins, beaucoup moins vu d'ici que dans le vécu.. Quand je montre ces citations aux autres, ca ne prend pas, ca ne fait pas mouche, ô pourquoi?
Eh ben je sais pas à qui tu es allé montrer ça, mais c'est margaritae ante porcos: Mathilde, au moins, quand elle les lit, elle s'étrangle de rire, c'est assez plaisant à voir et à entendre... Razz On n'a pas l'impression d'avoir trimé pour rien, quoi...

Quand je les ai lues, il était 23h27, et j'ai tellement ri que ma voisine du dessus a tapé sur son plancher. J'espère que c'était gratifiant, comme commentaire Wink Merci pour tes peines. Smile
avatar
Seerose
Squatte la cafet'
Squatte la cafet'

Nombre de messages : 365
Age : 27
Localisation : On Mars
Classe : ENS :) ex HK1 & K1
Date d'inscription : 02/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Message par Skywatcheuse le Sam 9 Fév 2008 - 22:41

Voilà, les khâgneuses ont le sens de l'humour, au moins. Na. Prends ça dans les dents Morgan.
avatar
Skywatcheuse
Doyen
Doyen

Nombre de messages : 3492
Age : 28
Date d'inscription : 08/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Message par Macht le Sam 9 Fév 2008 - 23:00

la suite! la suite! cheers
avatar
Macht
Interne
Interne

Nombre de messages : 1722
Age : 28
Localisation : In the land of Mordor! In the cave of Moria!
Date d'inscription : 13/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.shuradoo.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Message par Skywatcheuse le Sam 9 Fév 2008 - 23:08

Ah oui ben j'ai mis les plus drôles que j'avais alors va falloir patienter quelques mois ma cocotte! Sinon j'en ai plein de tous les profs, mais la flemme... Enfin ça dépend de ce que tu es prête à payer.


Dernière édition par Skywatcheuse le Sam 6 Fév 2010 - 21:16, édité 1 fois
avatar
Skywatcheuse
Doyen
Doyen

Nombre de messages : 3492
Age : 28
Date d'inscription : 08/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Message par Eimear Quinn le Dim 10 Fév 2008 - 2:51

n'empeche que
n'empeche que
le regal c'est de les vivre, quand il les balance au detour d'une version sans qu'on s'y attende
la oui
avatar
Eimear Quinn
Floodeur
Floodeur

Nombre de messages : 4594
Age : 29
Localisation : sur un oreiller pour deux
Classe : ex-HK2
Date d'inscription : 07/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.esctoday.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Message par £athanel le Dim 10 Fév 2008 - 10:29


j'ai ri longtemps (ça m'a pris plus d'une demi-heure de tout lire Oo)

Nos profs ne sont pas aussi marrants...
avatar
£athanel
Doyen
Doyen

Nombre de messages : 2728
Age : 24
Localisation : dans la lune...
Classe : D1 informatique
Date d'inscription : 21/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Message par Skywatcheuse le Dim 10 Fév 2008 - 10:32

@Eimear Quinn a écrit:le regal c'est de les vivre, quand il les balance au detour d'une version sans qu'on s'y attende
Est-ce que j'ai dit le contraire? Je te signale que ce topic est une oeuvre charitable à destination des non-hispanistes.

Et puis tiens, puisque les khâgneuses sont devenues complètement dépendantes, voilà quelques citations des autres profs, tirées du forum privé des HK2 (ça s'arrête aux vacances de la Toussaint, y'en a encore des tas qui dorment dans mes classeurs...).

Aptt (*** Noms édités pour cause d'ukase: les noms complets des profs ne doivent pas apparaître ***)

"J'ai d'l'empressement pour toi... - Tu m'aimes? - Non, j'ai d'l'empressement..."
"Le sérieux, c'est d'adhérer totalement à ses organes."
"Mes biens chers frères, le divertissement c'est le diable. Divertissez-vous du divertissement."
"Le génie d'Aristote c'est évidemment de n'jamais s'tromper, hein."
"Parmi les différents supplices, la strangulation fait partie des supplices dits érotiques" (on aimerait bien connaître les autres...)
"C'est l'contraire. C'est Freud qui a l'complexe de Sophocle."
"C'était Roxane qui avait le choix d'exécuter Bajazet: situation très... érotique." (je sens l'assemblée de mes lecteurs frissonner d'excitation... je ne vise personne en particulier Rolling Eyes )
"Exprimez-moi l'jus d'cette orange"
"Dans cette grande tradition des pièces à machine, et particulièrement des Iphigénies à machine..."
"Si j'avais un prêtre de Dionysos sous la main, j'le f'rais v'nir tout d'suite!"
"Il est plus tragikotatos que le plus tragikotatos!"

Ljn

"Il faut devenir religieuse, et faute de mieux aller à la rue d'Ulm."
"Comme si on faisait jurer les hypokhâgneux sur le Gaffiot."
"Certains même se demandent si la soutane n'est pas un costume satanique."
"Il s'agit d'éviter la face de guenon de la paraphrase."
"Donc vous notez bien dans votre cahier de morale que la traite de cavalerie c'est ce qu'il ne faut pas faire."
"Donc quand plus tard seront publiées des biographies de certains d'entre vous, elles seront classées en 92."
"Jocelyn, les yeux bien ouverts de façon à faire reculer les ténèbres de l'ignorance."
"Et déjà vous saliviez comme si on allait vous apprendre le latin dès le cours préparatoire."
"Je pourrais venir faire cours en venant d'mon appartement par une sorte de siphon."
"Eh oui, Victor Hugo était un rouge, hein... le sénateur euh... McCarthy me l'a dit."
"Ils ont d'l'encre partout, sur les mains, dans la barbe, les républicains."
"Même drainés, les marécages de Port-Royal ont beaucoup trop d'moustiques pour les républicains. Et puis en haut c'est un peu trop sec. Et entre les deux ça monte un peu trop fort."
à Victorien: "Vous êtes un bon garçon, c'est bien"
à propos de l'Iliade: c'est "l'histoire d'un type qui boude dans sa tente pour une histoire de fesses."
et l'Odyssée: "l'histoire d'un type qui a du mal à rentrer chez lui sans doute parce qu'il a bu un coup de trop."
"Les reins des internes fonctionnaient très très bien à l'époque. Y'avait pas de grèves du rein."
Louise-Hélène arrive en classe avec des bouts de pain du self: "Le banquier ne spécule pas, à l'inverse de Louise-Hélène sur les quignons de pain."
aux élèves assis devant la salle, avant 8h: "Oh, levez-vous! on s'croirait à Calcutta!"
Jean a "une allure de type décontracté qui surfe sur la vague de grèves."
"Vous êtes quelqu'un de très renseigné, qui a toujours les oreilles à gauche et à droite, surtout à droite."
"un pape italien, mais francophile, ET alpiniste, ce qui est une grande qualité."
Calembour: "Il faut aussi mentionner la visite qu'a rendue Bert aux petits écoliers lors de son intronisation au ministère de l'Instruction Publique."

Zrnk

"Pour l'instant, on vous fait faire des dissertations à coups de trique, bientôt vous en ferez spontanément."
"Ça ne fait qu'illustrer ce que je me tue à... ce que je m'évertue à vous dire."
"Juste une petite remarque. Non j'vais faire un petit dessin. Pour une fois vous allez comprendre."
"La métaphysique est placée sous le signe de la constipation. [Nietzsche]"
"Réveillez-vous! vous allez oublier l'heure!"
"Pourquoi est-ce que le dromadaire ne serait pas la mesure de toute chose?"

Lns

"Les pauvres malheureux qui n'ont pas le bonheur de faire du grec seront un peu perturbés" sunny

Mrn

"Si vraiment vous êtes en manque et que vous voulez exprimer votre sensibilité artistique, vous pouvez, éventuellement, à chaque début de vacances, me faire un dessin. Et là vous pouvez utiliser toutes les couleurs."
"Il faut bien faire la différence entre insécurité et sentiment d'insécurité. La preuve, en colle de géo y'en a qui ont un sentiment d'insécurité."

Dlvll

"Les résultats de certains ne devraient pas mener directement au suicide."
le premier jour: "You must be masochist to be here."
"... un jeune homme musclé dont le torse aurait échappé à la statuaire antique... un khâgneux, quoi."
"A l'époque on condamnait les morts à mort, on les rependait, on les redécapitait. [...] Hein hein hein" (petit rire sadique)
A propos de David Bowie: "il paraît quand même qu'il a été l'amant de Mike Jagger."
"C'était plutôt du tripatouillage furtif dans un lit d'hôpital." (non, on ne parle plus de Bowie et Jagger)
"Amis du français bonsoir."
"Ce qui suit l'orgasme, la détumescence, la triste détumescence n'est-ce pas..." (on sent tout le poids du vécu)
A deux filles qui bavardaient au fond de la salle: "Eh, vous deux, au fond de la chambre..."
"SLC Salut les copies!"
"Quand on prend son pied dans une mine, on s'envoie en l'air."
"... un salarié éduqué qui n'est pas dans le paupérisme intégral... genre euh... prof à Louis l'Grand."
"Ce bâtard de Charles II... enfin le fils bâtard de Charles II..."
"N'ayez pas peur, comme dit le pape... qui est mort depuis, d'ailleurs... il aurait p'têt' dû avoir peur..."
"Marine Pelz n'est plus parmi nous je crois... elle n'est plus de ce monde..."
"Si j'vous dis, Clara, que vous êtes "an epitome" des merveilles célestes... vous êtes un résumé du monde...
- Un archétype!
- Oui mais un archétype c'est moins romantique! Clara c'est une fille, toi t'es un archétype. C'est toute la différence, Trouillet!"


Dernière édition par le Jeu 14 Fév 2008 - 20:27, édité 1 fois
avatar
Skywatcheuse
Doyen
Doyen

Nombre de messages : 3492
Age : 28
Date d'inscription : 08/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Message par Eimear Quinn le Dim 10 Fév 2008 - 11:59

les plus droles a lire apres coups sont de loin celles de Delvallee!
avatar
Eimear Quinn
Floodeur
Floodeur

Nombre de messages : 4594
Age : 29
Localisation : sur un oreiller pour deux
Classe : ex-HK2
Date d'inscription : 07/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.esctoday.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Message par Adricles le Dim 10 Fév 2008 - 12:08

Laughing Very Happy j'ai bien rigolé c'est courageux d'avoir tapé tout ça (le premier message en particulier)

PS: et après vous voulez encore nous faire croire que vous souffrez en khâgne Razz

PPS: il est prof de quoi Delvallée?
avatar
Adricles
Interne
Interne

Nombre de messages : 1710
Age : 26
Localisation : Paris
Classe : Vie active (X-Ponts)
Date d'inscription : 02/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Message par Macht le Dim 10 Fév 2008 - 12:10

@Skywatcheuse a écrit:

Aptt
"Parmi les différents supplices, la strangulation fait partie des supplices dits érotiques" (on aimerait bien connaître les autres...)

Dlvll

A propos de David Bowie: "il paraît quand même qu'il a été l'amant de Mike Jagger."
"

c'est Mick Jagger tsss tsss "pleased to meet you, hope you guess my name" (aucun rapport mais j'écoute la version Laibach de cette chanson en ce moment)

et pour Aptt: owiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!! j'ai tjrs su que c'était un type bien,
la strangulation, c'est trooop sexxxxxxxxxxxxxx (je ne pense à personne en particulier Wink )
avatar
Macht
Interne
Interne

Nombre de messages : 1722
Age : 28
Localisation : In the land of Mordor! In the cave of Moria!
Date d'inscription : 13/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.shuradoo.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Message par Skywatcheuse le Dim 10 Fév 2008 - 12:19

@Adricles a écrit:PPS: il est prof de quoi Dlvll?
*Dlvll* est prof d'anglais, on dirait pas, comme ça, hein?

@Macht: Je savais que tu rebondirais sur la strangulation, coquine va.


Dernière édition par le Jeu 14 Fév 2008 - 20:28, édité 1 fois
avatar
Skywatcheuse
Doyen
Doyen

Nombre de messages : 3492
Age : 28
Date d'inscription : 08/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Message par Eimear Quinn le Dim 10 Fév 2008 - 12:28

@Adricles a écrit:PPS: il est prof de quoi Dlvll?
et encore la tu n'as mais RIEN vu
genre "L'art baroque c'est un art pedophile" et toutes les tres nombreuses allusions sexuelles (le cours sur la bite dans la fenetre pourrait etre entierement cite ici par exemple pirat )
avatar
Eimear Quinn
Floodeur
Floodeur

Nombre de messages : 4594
Age : 29
Localisation : sur un oreiller pour deux
Classe : ex-HK2
Date d'inscription : 07/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.esctoday.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Message par Skywatcheuse le Dim 10 Fév 2008 - 12:36

Le cours sur la bite dans la fenêtre?? Tu n'enjolives pas un peu? Ou alors cet épisode a été rayé de ma mémoire du fait d'un surmoi par trop prude-chaste-pur-et-innocent...
Je me souviens d'Edouard II empalé, d'un autre roi percé par une lance par en-dessous alors qu'il se trouvait au cabinet d'aisance, mais la bite dans la fenêtre, ça ne me dit rien...
avatar
Skywatcheuse
Doyen
Doyen

Nombre de messages : 3492
Age : 28
Date d'inscription : 08/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Message par lk le Dim 10 Fév 2008 - 12:44

Dlvll /LOVE king I love you

Cela me rappelle encore bien l'incident de jeudi dernier. J'ai vu Eimear approcher et au moment où il a dépassé je lui ai lancé un "ah la perversion" en réaction à ce qu'il disait à un ami... sans me rendre compte que Dlvll était juste derrière... ce qu'Eimear n'a pas manqué de remarquer.


Dernière édition par le Jeu 14 Fév 2008 - 22:58, édité 1 fois
avatar
lk
Demi-pensionnaire
Demi-pensionnaire

Nombre de messages : 679
Age : 29
Localisation : Là où je ne suis pas
Classe : Ancien MPSI-MP
Date d'inscription : 17/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.helcaraxan.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Message par Eimear Quinn le Dim 10 Fév 2008 - 12:47

si si c'etait le cours corrige sur le New Yorker il est parti dans un delire freudien, et il a cite le type qui se faisais sucer par la fenetre et la BAM

edit/ lol c'etait drole Helca
avatar
Eimear Quinn
Floodeur
Floodeur

Nombre de messages : 4594
Age : 29
Localisation : sur un oreiller pour deux
Classe : ex-HK2
Date d'inscription : 07/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.esctoday.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Message par gab le Dim 10 Fév 2008 - 13:47

merci d'avoir tout tapé et nous procurer ainsi des fous rires! cela me donne envie d'aller en HK juste pour avoir ces profs Razz

gab
Interne-externé
Interne-externé

Nombre de messages : 911
Age : 24
Localisation : mes pensées..??
Classe : T°L
Date d'inscription : 15/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Message par Skywatcheuse le Dim 10 Fév 2008 - 13:55

lol, si je continue comme ça avec les citations, les profs auront 15 000 dossiers d'aspirants hypokhâgneux à trier cette année...
avatar
Skywatcheuse
Doyen
Doyen

Nombre de messages : 3492
Age : 28
Date d'inscription : 08/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Message par gab le Dim 10 Fév 2008 - 14:14

pas cette année, mais plus tard pourquoi pas?^^
je me délecte des bons mots de vos profs car les miens sont bien sages (nous considèrent-ils trop jeunes? ou préfèrent-ils garder une image sérieuse avec de si jeunes élèves qui pourraient confondre entre prof-du-lycée et prof-du-collège?) continue, je me lèche les babines par avance

gab
Interne-externé
Interne-externé

Nombre de messages : 911
Age : 24
Localisation : mes pensées..??
Classe : T°L
Date d'inscription : 15/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Message par Invité le Dim 10 Fév 2008 - 14:18

Notre prof principal et d'HG est profondément anti-Sarkozy, et ne badine pas avec les remarques. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Message par Skywatcheuse le Dim 10 Fév 2008 - 14:19

Bon, j'ai bien fait la pub de l'hypokhâgne, maintenant c'est normal que j'en profite un peu... Il me reste des centaines de citations, je pense que cinquante centimes la pièce c'est raisonnable...
avatar
Skywatcheuse
Doyen
Doyen

Nombre de messages : 3492
Age : 28
Date d'inscription : 08/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des profs (et en particulier de monsieur G.)

Message par Vadonkéhpatate le Dim 10 Fév 2008 - 15:18

Hinhin, je vais te ruiner Twisted Evil (pour ma première contribution au forum):

M. C (grec)
-toi, mon gars, t'es participe aoriste passif
-il a une belle gueule de mot grec celui là
-papa pas là! Bébé pas bain!
-c'est pas compliqué, je vous demande juste de ne pas rester devant un mot grec comme une poule devant un couteau
-qu'est-ce que vous êtes gourde
-mais non, patate !
-qu'est-ce qu'une ptôse ma mère?
-Xénophon était un gentleman, pour lui, posséder était un métier; on l'imagine bien en 1920 à Deauville devant des pouliches, avec sa casquette et son pantalon de golf
-que je regrette le temps des châtiments corporels...
-on n'est pas à Trifouilli les pompettes
-bonsoir mon enfant, c'est le père noël, vous avez été sage, de quel mot voulez vous que je vous offre la signification? Et vous mon petit?
-attention, ça va finir en inventaire à la Préver votre phrase : allez hop, une table, un chou-fleur, une machine à coudre
-allez y, donnez un coup de glotte
-non mais est-ce que j'ai l'air de peser des chairs de mouches dans des balances d'araignées?
-voyez le talent de Lysias, qui décrit un plouc, un balourd, un paysan un peu con avec sa pipe et ses sabots, pour que ce soit sa femme qui apparaisse comme une fieffée garce! Il le frotte d'ail et d'huile rance son paysan, il sent la crotte de chèvre!
-Esope fait ici allusion au fait que la grenouille, lorsqu'elle marche, se dandine davantage que le crapaud, qui est moins sauteur
-vous êtes bête; mais on n'est jamais bête que provisoirement, n'est-ce pas?

M. M (latin)
La version était facile...(brouhaha de protestation)...itée par les notes infrapaginales
-expression de la condition : Si [si] vous apprenez le latin, je serai heureux!
Interrogation indirecte : Je me demande si [ne/num] vous apprenez le latin...
Qu'est-ce que c'est que ce q?
-bon le texte est un peu... chaud. Puisse cela vous empêcher de faire des fautes!


M. Z (philo)
-avant le divorce par consentement mutuel n'existait pas, il fallait donc faire venir le voisin pour l'entendre dire au juge « si, si, je l'ai entendu dire à sa femme ''vieille truie'' »
-ça glisse comme sur les plumes d'un renard
-la philosophie commence là où la méthologie s'arrête
-l'avantage d'avoir des élèves qui ne savent rien, c'est qu'on peut leur apprendre quelque chose
-avec mes sabots de philosophes je risque de paraître un peu lourdingue, mais bon...
-Socrate, la première victime des parents d'élèves...
-une attitude, c'est une manière d'être qui passe par exemple par l'habillement. Socrate par exemple, il avait... -la philosophe attitude?
-Socrate n'avait pas acheté son manteau chez channel
-l'esclave n'a pas à se justifier auprès de son maître, c'est comme ça, un point c'est tout... Tiens ça ferait un très beau sujet de khôlle ça!
-là, Socrate va poser la question qui tue.
-j'espère quand même un jour terminer mon cours, vous savez.
-ça ne sert à rien d'être athée si on continue à croire en la grammaire
-si on suit ce raisonnement, je suis peut-être un fou qui se prend pour un prof de philo, et le quartier latin, un de mes phantasmes imposé par un malin génie. Vous pensez?
-(après une digression sur les gorilles) Non mais, Descarte lui-même, fondamentalement, s'en fout!
-la morale n'est pas un moule à gauffres
-je pense vraiment que Sade est un des plus grands prosateurs de la langue français, mais n'empêche, c'est un fou dangereux.
-je ne philosophe pas comme une vache meugle

M. M (géo)
-être à l'heure, c'est déjà être en retard (le 1er cours de l'année)
-eh oh, le couple là bas! Non mais c'est un vrai meetic intellectuel ici, de mon temps on était des esprits pur, on n'y pensait même, pas, on ne mangeaient pas, on ne dormait plus.
-allez faire une bonne séance de géographie dans cette pâtisserie, vous allez voir, vous n'allez pas l'oublier
-je n'cite même pas le nom d'l'établissement...
-(à une élève qui s'était affalée au 1er rang) Tiens vous vous êtes réveillés vous? Vous avez encore la marque, là
-LLG, c'est un peu une volière : on oblige les élèves à rester derrière les grilles, ce qui se comprend, parce que ya des drôles d'oiseaux! N'est-ce pas monsieur Fortier?
-ça s'écrit comme ça le nom de ce groupe, ça date un peu... quoique, en HK, vous avez toujours quelques siècles de retard
-arrêtez de bavarder, rendormez vous.
-bon je vais éteindre les lumières, mais n'en profitez pas pour... hein!
-c'est bien ce nouveau concept d'agriculture raisonnée : ça veut dire qu'avant ils étaient cons.
-vous n'avez jamais vu de défilé de vaches? C'est comme les miss France mais en mieux, parce qu'on ne les interroge pas. Par contre en calendrier c'est pas top.

M. L (histoire)
-pour votre 1ère dissertation, vous saurez que certainement des cadavres monarchistes vont gésir
-pour une fois l'histoire bégaie
-hélas! la basilique de Lisieux n'a pas été bombardée pendant la 2nde guerre mondiale, la vierge marie était avec nous
-(excusant un élève arrivé en retard à cause des grèves). Mon pauvre, vous avez été la proie des bolchéviks, le couteau entre les dents.
-je suis Dieu le père, et donc je dois séparer le paradis du français de l'enfer de la dysorthographie
-les beaufs sont légion dans ce bas-monde
-vous ne vous dites pas, en passant le seuil du lycée louis le grand « ah tiens, on vient de changer de cylce de Kondratieff aujourd'hui! ».
-les cycles Juglar... le cuistre qui vous prononce ça à l'anglosaxonne ce midi à la cantine, vous lui envoyez un petit-suisse à la figure
-je ne suis pas personnellement un bouffeur de curé
-si vous venez me voir en me disant que vous ne pouvez pas rendre votre dissertation, je vous fait faire le tour de la cour VH à genoux avec un Gaffiot dans chaque main
-j'ai 3 élèves qui se sont faites religieuses, toutes des filles... Dont une dans l'ordre de Mère Thérésa, vous savez, celles avec un torchon sur la tête
-et sur ce titre de partie exceptionnel retentissent les trompettes de Marc-Antoine Charpentier; le musicien, hein, pas le menuisier...
-vous serez ravis d'apprendre qu'il existait pendant la belle époque un artiste de musci-hall très populaire qui s'appelait « le pétoman »; une sorte de Jean-Marie Bigard de la bourgeoisie d'alors
-Nicolas, taisez vous, on est en train de parler de la guerre du Vietnam, un peu de respect, sinon ça va être l'apocalypse...maintenant.
-si Sophie revient lundi, on tire un feu d'artifice et on tue un HK1-gras, d'accord?
-ça c'est le record absolue de la cuistrerie
-la première liberté de l'homme est de ne pas se mettre à genoux devant les choses qui ne servent à rien
-haut les mains, le Gaffiot ou la vie
-Victorien est-il la représentation du jeune homme moderne de 2008? Hélas non, lui qui consomme un gaffiot par an et ne bois ni ne fume...
-vous avez entendu ce qu'il a dit? Emmenez le à cluny avec un bonnet d'âne en lui faisant « ouh, ouh »
-qu'est-ce qu'on répond à Tibaut après l'avoir envoyé dans un camp de concentration?


Dernière édition par le Dim 10 Fév 2008 - 15:42, édité 1 fois

Vadonkéhpatate
Nouvel élève
Nouvel élève

Nombre de messages : 3
Age : 28
Classe : K2
Date d'inscription : 10/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 19 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum