Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 273 le Dim 31 Déc 2017 - 23:49
Derniers sujets
» En attendant les avis pédagogiques ... on parle !
Mer 18 Avr 2018 - 12:01 par Mirage

» Demande d'admission
Dim 15 Avr 2018 - 20:53 par SabrinaParis

» Quelque(s) question(s)...
Mer 4 Avr 2018 - 21:06 par jen'aipointdenom

» Vente de roses #UNICEF
Mer 28 Mar 2018 - 19:56 par SabrinaParis

» Magnoludoviciens en 2018-2019 ?
Mar 27 Fév 2018 - 15:22 par ClaraS

» FORUM 2.0
Mar 27 Fév 2018 - 0:50 par Mirage

» LLG vaut-il vraiment le coup?
Sam 24 Fév 2018 - 23:25 par f²x

» Citations des profs
Dim 11 Fév 2018 - 21:56 par SabrinaParis

» [JEU] Le dernier qui a posté a gagné !
Mar 16 Jan 2018 - 19:58 par guénoueblabla

Avril 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier

Site de la MDL


page facebook
Conseil de Vie Lycéenne

page facebook

Lycée Louis le Grand


site officiel
Journal du Lycée

page facebook

[Littérature] topic: poesie

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

[Littérature] topic: poesie

Message par emmo le Sam 1 Juil 2006 - 15:42

Voila je propose que sur ce topic on se fasse partager soit nos creations soit les poemes qu'on aime... ( par manque de temps je ne poste rien mais il serait bon que quelqu'un poste quelquechose Razz)
avatar
emmo
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 1127
Age : 28
Localisation : When I die, I\'ll go to heaven because I\'ve served my time in HeLLG
Classe : avec pomy
Date d'inscription : 29/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature] topic: poesie

Message par GreatHyde le Sam 1 Juil 2006 - 20:45

Voici les deux uniques poèmes que j'ai jamais écrit :

Ô toi lecteur avisé !
Qui dans ce blog mets les pieds
Très indulgent tu seras,
Ou la porte tu prendras !


Des p'tits SD étaient en train de se promener
Quand ils rencontrèrent leur mangaka préféré
Le premier demanda avec un air étonné
"Monsieur le Mangaka, qu'est-ce que vous dessinez?"
Le Mangaka répondit "Arrêtes de m'énerver"
"Tu ne vois pas que j'essaie de me concentrer?!"
Alors le SD rentra pleurer chez sa mémé.
Puis vint le tour du second qui n'était pas pressé.
"Qu'est-ce que tu me veux encor?" le mangaka lui fait.
Mais comme ce SD-là était un SD distrait,
Il fit demi-tour et partit sans mêm'se retourner.
Alors les autres SD se sont découragés.
Ils s'en allèrent et depuis on n'en a plus parlés.


Héhé je suis très nul en poésie Embarassed
avatar
GreatHyde
A l'aise
A l'aise

Nombre de messages : 227
Age : 28
Localisation : En train de glander...
Classe : MPSI 2~
Date d'inscription : 30/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://orangeka.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature] topic: poesie

Message par ptitcactus le Dim 2 Juil 2006 - 12:12

mdr GreatHyde le poème pour ton blog! n'empêche que c'est une bonne idée Very Happy
moi avant, quand j'étais petite, j'écrivais des poèmes, mais c'est une catastrophe donc je crois qu'on va très bien s'en passer mdr! Laughing

Mais sinon il y a beaucoup de poèmes que j'aime donc ça va être dur de choisir, mais bon je vais quand même en mettre un:

Tristesse d'Alfred de Musset

J'ai perdu ma force et ma vie,
Et mes amis et ma gaieté;
J'ai perdu jusqu'à la fierté
Qui faisait croire à mon génie.

Quand j'ai connu la Vérité,
J'ai cru que c'était une amie ;
Quand je l'ai comprise et sentie,
J'en étais déjà dégoûté.

Et pourtant elle est éternelle,
Et ceux qui se sont passés d'elle
Ici-bas ont tout ignoré.

Dieu parle, il faut qu'on lui réponde.
Le seul bien qui me reste au monde
Est d'avoir quelquefois pleuré.
avatar
ptitcactus
A l'aise
A l'aise

Nombre de messages : 142
Age : 27
Localisation : Sceaux
Classe : 1ere S6
Date d'inscription : 30/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature] topic: poesie

Message par emmo le Dim 2 Juil 2006 - 16:13

Strophes pour se souvenir

Vous n'avez réclamé la gloire ni les larmes
Ni l'orgue ni la prière aux agonisants
Onze ans déjà que cela passe vite onze ans
Vous vous étiez servi simplement de vos armes
La mort n'éblouit pas les yeux des Partisans

Vous aviez vos portraits sur les murs de nos villes
Noirs de barbe et de nuit hirsutes menaçants
L'affiche qui semblait une tache de sang
Parce qu'à prononcer vos noms sont difficiles
Y cherchait un effet de peur sur les passants

Nul ne semblait vous voir français de préférence
Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant
Mais à l'heure du couvre-feu des doigts errants
Avaient écrit sous vos photos MORTS POUR LA FRANCE
Et les mornes matins en étaient différents

Tout avait la couleur uniforme du givre
À la fin février pour vos derniers moments
Et c'est alors que l'un de vous dit calmement
Bonheur à tous Bonheur à ceux qui vont survivre
Je meurs sans haine en moi pour le peuple allemand

Adieu la peine et le plaisir Adieu les roses
Adieu la vie adieu la lumière et le vent
Marie-toi sois heureuse et pense à moi souvent
Toi qui vas demeurer dans la beauté des choses
Quand tout sera fini plus tard en Erivan

Un grand soleil d'hiver éclaire la colline
Que la nature est belle et que le coeur me fend
La justice viendra sur nos pas triomphants
Ma Mélinée ô mon amour mon orpheline
Et je te dis de vivre et d'avoir un enfant


Ils étaient vingt et trois quand les fusils fleurirent
Vingt et trois qui donnaient leur coeur avant le temps
Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant
Vingt et trois amoureux de vivre à en mourir
Vingt et trois qui criaient la France en s'abattant.





Louis Aragon
(1897 - 1982)
Le Roman Inachevé
Écrit à la mémoire du groupe Manouchian
exécuté par la Gestapo le 21 février 1944,
ce poème est chanté par Léo Ferré
sous le titre l'Affiche Rouge.
sinon:

LA CONSCIENCE

Lorsque avec ses enfants vêtus de peaux de bêtes,
Echevelé, livide au milieu des tempêtes,
Caïn se fut enfui de devant Jéhovah,
Comme le soir tombait, l'homme sombre arriva
Au bas d'une montagne en une grande plaine ;
Sa femme fatiguée et ses fils hors d'haleine
Lui dirent : « Couchons-nous sur la terre, et dormons. »
Caïn, ne dormant pas, songeait au pied des monts.
Ayant levé la tête, au fond des cieux funèbres,
Il vit un oeil, tout grand ouvert dans les ténèbres,
Et qui le regardait dans l'ombre fixement.
« Je suis trop près », dit-il avec un tremblement.
Il réveilla ses fils dormant, sa femme lasse,
Et se remit à fuir sinistre dans l'espace.
Il marcha trente jours, il marcha trente nuits.
Il allait, muet, pâle et frémissant aux bruits,
Furtif, sans regarder derrière lui, sans trêve,
Sans repos, sans sommeil; il atteignit la grève
Des mers dans le pays qui fut depuis Assur.
« Arrêtons-nous, dit-il, car cet asile est sûr.
Restons-y. Nous avons du monde atteint les bornes. »
Et, comme il s'asseyait, il vit dans les cieux mornes
L'oeil à la même place au fond de l'horizon.
Alors il tressaillit en proie au noir frisson.
« Cachez-moi ! » cria-t-il; et, le doigt sur la bouche,
Tous ses fils regardaient trembler l'aïeul farouche.
Caïn dit à Jabel, père de ceux qui vont
Sous des tentes de poil dans le désert profond :
« Etends de ce côté la toile de la tente. »
Et l'on développa la muraille flottante ;
Et, quand on l'eut fixée avec des poids de plomb :
« Vous ne voyez plus rien ? » dit Tsilla, l'enfant blond,
La fille de ses Fils, douce comme l'aurore ;
Et Caïn répondit : « je vois cet oeil encore ! »
Jubal, père de ceux qui passent dans les bourgs
Soufflant dans des clairons et frappant des tambours,
Cria : « je saurai bien construire une barrière. »
Il fit un mur de bronze et mit Caïn derrière.
Et Caïn dit « Cet oeil me regarde toujours! »
Hénoch dit : « Il faut faire une enceinte de tours
Si terrible, que rien ne puisse approcher d'elle.
Bâtissons une ville avec sa citadelle,
Bâtissons une ville, et nous la fermerons. »
Alors Tubalcaïn, père des forgerons,
Construisit une ville énorme et surhumaine.
Pendant qu'il travaillait, ses frères, dans la plaine,
Chassaient les fils d'Enos et les enfants de Seth ;
Et l'on crevait les yeux à quiconque passait ;
Et, le soir, on lançait des flèches aux étoiles.
Le granit remplaça la tente aux murs de toiles,
On lia chaque bloc avec des noeuds de fer,
Et la ville semblait une ville d'enfer ;
L'ombre des tours faisait la nuit dans les campagnes ;
Ils donnèrent aux murs l'épaisseur des montagnes ;
Sur la porte on grava : « Défense à Dieu d'entrer. »
Quand ils eurent fini de clore et de murer,
On mit l'aïeul au centre en une tour de pierre ;
Et lui restait lugubre et hagard. « Ô mon père !
L'oeil a-t-il disparu ? » dit en tremblant Tsilla.
Et Caïn répondit : " Non, il est toujours là. »
Alors il dit: « je veux habiter sous la terre
Comme dans son sépulcre un homme solitaire ;
Rien ne me verra plus, je ne verrai plus rien. »
On fit donc une fosse, et Caïn dit « C'est bien ! »
Puis il descendit seul sous cette voûte sombre.
Quand il se fut assis sur sa chaise dans l'ombre
Et qu'on eut sur son front fermé le souterrain,
L'oeil était dans la tombe et regardait Caïn.
Victor Hugo

Great hyde ton poeme est lol en effet mais l'idee de faire de la poesie sur un blog n'est pas deplaisante en soi... ca change des photos du type : mon chien il est pas chou??? mon chat, etc...
je ne connaissais pas bien Musset mais c'est super^^
MooMooB tes poemes stp Very Happy
avatar
emmo
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 1127
Age : 28
Localisation : When I die, I\'ll go to heaven because I\'ve served my time in HeLLG
Classe : avec pomy
Date d'inscription : 29/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature] topic: poesie

Message par Nibelheim le Dim 2 Juil 2006 - 23:08

Je n'ai pas la prétention de rivaliser avec les auteurs cités plus haut (jolis poèmes, d'ailleurs, merci beaucoup)
Pour ma part, j'aime beaucoup ce que fait Supervielle, parfois Bonnefoy (ma signature) J'en posterais à l'occasion.

En attendant, je vous propose une de mes modestes créations. C'est pas génial, hein -_- Embarassed

Melle Poupée fil-de-fer
Au sourire d’émail
Et aux rêveries d’acier ;
Automates de tous les jours
Troubadours des temps modernes :
Regard figé semblant murmurer
Me voyez-vous dans vos rêves ?
Des mains de chair et d’ongles
Qui font vivre le temps d’un cliché,
L’actrice un peu trop raide,
Qui se croit soudain humaine.
Son âme prisonnière d’immobilité,
Au bonheur mort-figé,
Et au sourire qui se décompose.
Comme les vieux bébés à tête de biscuit,
Porcelaines obligeamment impolies
Un peu grossières …
Qui pleurent les doigts enfantins
Sur leurs lèvres tremblantes.
Comme l’automate d’il-fut-un-temps
Plus trop celui d’aujourd’hui …
Dans sa boîte noire de presdigitateur
Magicien un peu rouillé qu’on oublie d’éveiller,
Et la colombe étouffe au fond du chapeau…
Messieurs les élégants de porcelaine
Aux mécanismes brisés
Et aux larmes de poussière,
Passés derrière les araignées.
Quelques rares yeux d’enfant
Délicatement posés sur leurs fantômes ;
Indifférents des anciens vestiges
De leurs derniers pas de danse.
Immobilisés au travers du temps,
Attendant encore la dernière ovation,
Dont l’écho se brise au coin de la pièce à Carnaval ...
Jolies mains sans doigts, jolies têtes sans corps,
Espèce humaine miniature, génie des greniers
Aux cercueils un peu fragiles
Et aux cils arrachés …
Cadavres exquis.

J'en postais moi-même de temps en temps sur mon/mes blog(s). C'est vrai que c'est un tant soit peu plus intéressant qu'un "voilà mon chéri, tro bo, h1 ? Laché vo com"
Razz
avatar
Nibelheim
Demi-pensionnaire
Demi-pensionnaire

Nombre de messages : 517
Age : 29
Localisation : Nord de la France, n'en déplaise à Dany Boon
Classe : Etudiante, master de Lettres Modernes (ex HK1 dans des temps reculés)
Date d'inscription : 28/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://carnets-plume.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature] topic: poesie

Message par emmo le Lun 3 Juil 2006 - 3:44

j'aime ce que tu fais!!!!!!!!!!! je publierais les miens une fois rentre a Paris sinon un autre poeme pas tellement connu mais qui est sans doute mon prefere:
Nervermore

Souvenir, souvenir, que me veux-tu ? L'automne
Faisait voler la grive à travers l'air atone,
Et le soleil dardait un rayon monotone
Sur le bois jaunissant où la bise détonne.
Nous étions seul à seule et marchions en rêvant,
Elle et moi, les cheveux et la pensée au vent.
Soudain, tournant vers moi son regard émouvant
"Quel fut ton plus beau jour ? " fit sa voix d'or vivant,
Sa voix douce et sonore, au frais timbre angélique.
Un sourire discret/ lui donna la réplique,
Et je baisai sa main blanche, dévotement
Ah ! les premières fleurs, qu'elles sont parfumées !
Et qu'il bruit avec un murmure charmant
Le premier oui qui sort de lèvres bien-aimées

Verlaine
avatar
emmo
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 1127
Age : 28
Localisation : When I die, I\'ll go to heaven because I\'ve served my time in HeLLG
Classe : avec pomy
Date d'inscription : 29/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature] topic: poesie

Message par miss mushroom le Lun 3 Juil 2006 - 13:30

C'est trop bien qu'il y ait des gens qui aiment la poésie... Nebelheim, ton poème est magnifique, et j'ai bien aimé le Verlaine de emmo.
Celui de Musset est trop beau aussi, mais je le connaissais déjà...

Sinon, moi j'adore Baudelaire, mais ne croyez pas que c'est du conformisme, je le connaissais bien avant de l'étudier...
Un de mes poèmes préférés:

Ange plein de gaieté, connaissez-vous l'angoisse?
La honte, les remords, les sanglots, les ennuis,
Et les vagues terreurs de ces affreuses nuits
Qui compriment le cœur comme un papier qu'on froisse?
Ange plein de gaieté, connaissez-vous l'angoisse?

Ange plein de bonté, connaissez-vous la haine,
Les poings crispés dans l'ombre et les larmes de fiel,
Quand la Vengeance bat son infernal rappel,
Et de nos facultés se fait le capitaine?
Ange plein de bonté, connaissez-vous la haine?

Ange plein de santé, connaissez-vous les Fièvres,
Qui, le long des grands murs de l'hospice blafard,
Comme des exilés, s'en vont d'un pied traînard,
Cherchant le soleil rare et remuant les lèvres?
Ange plein de santé, connaissez-vous les Fièvres?

Ange plein de beauté, connaissez-vous les rides,
Et la peur de vieillir, et ce hideux tourment
De lire la secrète horreur du dévouement
Dans les yeux où longtemps burent nos yeux avides?
Ange plein de beauté, connaissez-vous les rides?

Ange plein de bonheur, de joie et de lumières,
David mourant aurait demandé la santé
Aux émanations de ton corps enchanté;
Mais de toi je n'implore, ange, que tes prières,
Ange plein de bonheur, de joie et de lumières!



Je trouve qu'il est magnifique, parce que c'est un poème d'amour qui montre à quel point le poète aime cette femme, tout en montrant comment il souffre...c'est la "dark side" de l'amour...
avatar
miss mushroom
A l'aise
A l'aise

Nombre de messages : 143
Age : 29
Localisation : france :-( singapour i lov u!!)
Classe : MP*1
Date d'inscription : 03/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature] topic: poesie

Message par emmo le Lun 3 Juil 2006 - 15:27

oui j'aime beaucoup et je resumerai par "c'est un Baudelaire"... c'est du Baudelaire le plus pur et comme d'habitude c'est toujours emouvant ( perso j'aime aussi le Pont Mirabeau d'Apollinaire( me corriger si mon orthographe est mauvaise),(vous connaissez j'espere?)
avatar
emmo
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 1127
Age : 28
Localisation : When I die, I\'ll go to heaven because I\'ve served my time in HeLLG
Classe : avec pomy
Date d'inscription : 29/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature] topic: poesie

Message par ptitcactus le Lun 3 Juil 2006 - 16:24

Sous le pont Mirabeau coule la seine
Et nos amours
Faut-il qu'il men souvienne
La joie venait toujours après la peine

Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure
[...]

Lol moi je connais le Pont Mirabeau d'Apollinaire, je le connais même par coeur depuis qu'on a travaillé dessus en 4e Laughing Gloups
Et Nevermore de Verlaine j'aime bien aussi Wink
avatar
ptitcactus
A l'aise
A l'aise

Nombre de messages : 142
Age : 27
Localisation : Sceaux
Classe : 1ere S6
Date d'inscription : 30/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature] topic: poesie

Message par GreatHyde le Lun 3 Juil 2006 - 16:35

'Sous le Pont Mirabeau coule la Seine...
Sous le Pont Mirabeau, ohlala, il y a beaucoup de l'eau!'

Non, plus sérieusement... Mon poème préféré... C'est Gabriel Péri, de Paul Eluard (enfin, pas vraiment mon préféré, mais c'est le seul quasiment que je connaisse ^^)
avatar
GreatHyde
A l'aise
A l'aise

Nombre de messages : 227
Age : 28
Localisation : En train de glander...
Classe : MPSI 2~
Date d'inscription : 30/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://orangeka.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature] topic: poesie

Message par miss mushroom le Mar 4 Juil 2006 - 5:03

clair que le pont mirabeau est super joli...
sinon de verlaine, moi j'aime bien le recueil "chansons pour elle", et "parallelement"...
et puis personne ne parle de rimbaud Sad !!! moi j'aime trop le dormeur du val (classique), ophelia, et celui la


On n'est pas sérieux, quand on a dix-sept ans.
- Un beau soir, foin des bocks et de la limonade,
Des cafés tapageurs aux lustres éclatants !
- On va sous les tilleuls verts de la promenade.

Les tilleuls sentent bon dans les bons soirs de juin !
L'air est parfois si doux, qu'on ferme la paupière ;
Le vent chargé de bruits, - la ville n'est pas loin, -
A des parfums de vigne et des parfums de bière...


- Voilà qu'on aperçoit un tout petit chiffon
D'azur sombre, encadré d'une petite branche,
Piqué d'une mauvaise étoile, qui se fond
Avec de doux frissons, petite et toute blanche...

Nuit de juin ! Dix-sept ans ! - On se laisse griser.
La sève est du champagne et vous monte à la tête...
On divague ; on se sent aux lèvres un baiser
Qui palpite là, comme une petite bête...


Le coeur fou Robinsonne à travers les romans,
- Lorsque, dans la clarté d'un pâle réverbère,
Passe une demoiselle aux petits airs charmants,
Sous l'ombre du faux-col effrayant de son père...

Et, comme elle vous trouve immensément naïf,
Tout en faisant trotter ses petites bottines,
Elle se tourne, alerte et d'un mouvement vif...
- Sur vos lèvres alors meurent les cavatines...


Vous êtes amoureux. Loué jusqu'au mois d'août.
Vous êtes amoureux. - Vos sonnets La font rire.
Tous vos amis s'en vont, vous êtes mauvais goût.
- Puis l'adorée, un soir, a daigné vous écrire...!

- Ce soir-là,... - vous rentrez aux cafés éclatants,
Vous demandez des bocks ou de la limonade...
- On n'est pas sérieux, quand on a dix-sept ans
Et qu'on a des tilleuls verts sur la promenade.




serieux, lisez le jusqu'au bout, il est trop mignon je trouve
avatar
miss mushroom
A l'aise
A l'aise

Nombre de messages : 143
Age : 29
Localisation : france :-( singapour i lov u!!)
Classe : MP*1
Date d'inscription : 03/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature] topic: poesie

Message par Alea le Mar 4 Juil 2006 - 13:30

Nebelheim a écrit:
Pour ma part, j'aime beaucoup ce que fait Supervielle, parfois Bonnefoy (ma signature) J'en posterais à l'occasion.

Lol, tu n'as pas activé le fait que ta signature soit présente à chacun de tes messages.

Ps : Message à effacer quand Nebelheim le verra.
avatar
Alea
A l'aise
A l'aise

Nombre de messages : 148
Age : 83
Localisation : Entre le ciel et l'enfer, 1963.
Classe : Ecs (pas à LLG), 2ème année.
Date d'inscription : 03/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature] topic: poesie

Message par Roxanne le Mar 4 Juil 2006 - 15:12

L'enfant avait reçu deux balles dans la tête.
Le logis était propre, humble, paisible, honnête ;
On voyait un rameau bénit sur un portrait.
Une vieille grand-mère était là qui pleurait.
Nous le déshabillions en silence. Sa bouche,
Pâle, s'ouvrait ; la mort noyait son oeil farouche ;
Ses bras pendants semblaient demander des appuis.
Il avait dans sa poche une toupie en buis.
On pouvait mettre un doigt dans les trous de ses plaies.
Avez-vous vu saigner la mûre dans les haies ?
Son crâne était ouvert comme un bois qui se fend.
L'aïeule regarda déshabiller l'enfant,
Disant : - comme il est blanc ! approchez donc la lampe.
Dieu ! ses pauvres cheveux sont collés sur sa tempe ! -
Et quand ce fut fini, le prit sur ses genoux.
La nuit était lugubre ; on entendait des coups
De fusil dans la rue où l'on en tuait d'autres.
- Il faut ensevelir l'enfant, dirent les nôtres.
Et l'on prit un drap blanc dans l'armoire en noyer.
L'aïeule cependant l'approchait du foyer
Comme pour réchauffer ses membres déjà roides.
Hélas ! ce que la mort touche de ses mains froides
Ne se réchauffe plus aux foyers d'ici-bas !
Elle pencha la tête et lui tira ses bas,
Et dans ses vieilles mains prit les pieds du cadavre.
- Est-ce que ce n'est pas une chose qui navre !
Cria-t-elle ; monsieur, il n'avait pas huit ans !
Ses maîtres, il allait en classe, étaient contents.
Monsieur, quand il fallait que je fisse une lettre,
C'est lui qui l'écrivait. Est-ce qu'on va se mettre
A tuer les enfants maintenant ? Ah ! mon Dieu !
On est donc des brigands ! Je vous demande un peu,
Il jouait ce matin, là, devant la fenêtre !
Dire qu'ils m'ont tué ce pauvre petit être !
Il passait dans la rue, ils ont tiré dessus.
Monsieur, il était bon et doux comme un Jésus.
Moi je suis vieille, il est tout simple que je parte ;
Cela n'aurait rien fait à monsieur Bonaparte
De me tuer au lieu de tuer mon enfant ! -
Elle s'interrompit, les sanglots l'étouffant,
Puis elle dit, et tous pleuraient près de l'aïeule :
- Que vais-je devenir à présent toute seule ?
Expliquez-moi cela, vous autres, aujourd'hui.
Hélas ! je n'avais plus de sa mère que lui.
Pourquoi l'a-t-on tué ? Je veux qu'on me l'explique.
L'enfant n'a pas crié vive la République. -

Nous nous taisions, debout et graves, chapeau bas,
Tremblant devant ce deuil qu'on ne console pas.

Vous ne compreniez point, mère, la politique.
Monsieur Napoléon, c'est son nom authentique,
Est pauvre, et même prince ; il aime les palais ;
Il lui convient d'avoir des chevaux, des valets,
De l'argent pour son jeu, sa table, son alcôve,
Ses chasses ; par la même occasion, il sauve
La famille, l'église et la société ;
Il veut avoir Saint-Cloud, plein de roses l'été,
Où viendront l'adorer les préfets et les maires ;
C'est pour cela qu'il faut que les vieilles grand-mères,
De leurs pauvres doigts gris que fait trembler le temps,
Cousent dans le linceul des enfants de sept ans.




Souvenir de la nuit du 4, Les Châtiments, Victor Hugo.
avatar
Roxanne
Interne-externé
Interne-externé

Nombre de messages : 931
Age : 29
Localisation : A5
Classe : PC*3
Date d'inscription : 28/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature] topic: poesie

Message par xineph le Mar 4 Juil 2006 - 15:30

One man on a lonely platform
One case sitting by his side
Two eyes staring cold and silent
Show fear as he turns to hide
avatar
xineph
A l'aise
A l'aise

Nombre de messages : 239
Localisation : ¨Parcmètre land"
Classe : PCSI2 (mais pas ici)
Date d'inscription : 03/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://xineph.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature] topic: poesie

Message par emmo le Mar 4 Juil 2006 - 16:05

eh mais Rox c'est le texte du bac non?????
avatar
emmo
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 1127
Age : 28
Localisation : When I die, I\'ll go to heaven because I\'ve served my time in HeLLG
Classe : avec pomy
Date d'inscription : 29/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature] topic: poesie

Message par Roxanne le Mar 4 Juil 2006 - 16:09

@emmo a écrit:eh mais Rox c'est le texte du bac non?????

Quel Bac?? Le notre???

Naaaaaaannn !!! On a eu du Victor Hugo, mais c'était pas celui ci.
avatar
Roxanne
Interne-externé
Interne-externé

Nombre de messages : 931
Age : 29
Localisation : A5
Classe : PC*3
Date d'inscription : 28/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature] topic: poesie

Message par xineph le Mar 4 Juil 2006 - 16:24

c'est dire l'intèret qu'Emmo porte aux matières littèraires
avatar
xineph
A l'aise
A l'aise

Nombre de messages : 239
Localisation : ¨Parcmètre land"
Classe : PCSI2 (mais pas ici)
Date d'inscription : 03/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://xineph.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature] topic: poesie

Message par emmo le Mar 4 Juil 2006 - 16:26

@xineph a écrit:c'est dire l'intèret qu'Emmo porte aux matières littèraires
oui mais je le connais deja celui-la... c'est pour ca, je pensais qu'on l'avait eu au bac...
avatar
emmo
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 1127
Age : 28
Localisation : When I die, I\'ll go to heaven because I\'ve served my time in HeLLG
Classe : avec pomy
Date d'inscription : 29/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature] topic: poesie

Message par Roxanne le Mar 4 Juil 2006 - 16:49

@emmo a écrit:
@xineph a écrit:c'est dire l'intèret qu'Emmo porte aux matières littèraires
oui mais je le connais deja celui-la... c'est pour ca, je pensais qu'on l'avait eu au bac...

Parce que c'est le seul texte que t'as bien été obligé de lire en entier ??? Razz Razz Razz


Il est très connu, nous on l'a fait en classe;
avatar
Roxanne
Interne-externé
Interne-externé

Nombre de messages : 931
Age : 29
Localisation : A5
Classe : PC*3
Date d'inscription : 28/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature] topic: poesie

Message par Nibelheim le Mar 4 Juil 2006 - 17:33

Aléa : ah bah non en fait, j'ai juste confondu avec ma signature d'un autre forum Mrgreen
Histoire de pas poster dans le vent, je vous mets les vers en question :

"Voix qui porte de l'être dans l'apparence
Qui les mêle comme flocons de neige
Voix qui presque s'est tue, lorsque le rêve
Demanda trop et crut presque obtenir."
avatar
Nibelheim
Demi-pensionnaire
Demi-pensionnaire

Nombre de messages : 517
Age : 29
Localisation : Nord de la France, n'en déplaise à Dany Boon
Classe : Etudiante, master de Lettres Modernes (ex HK1 dans des temps reculés)
Date d'inscription : 28/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://carnets-plume.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature] topic: poesie

Message par Seerose le Mar 4 Juil 2006 - 20:22

Nebelheim a écrit:Aléa : ah bah non en fait, j'ai juste confondu avec ma signature d'un autre forum Mrgreen
Histoire de pas poster dans le vent, je vous mets les vers en question :

"Voix qui porte de l'être dans l'apparence
Qui les mêle comme flocons de neige
Voix qui presque s'est tue, lorsque le rêve
Demanda trop et crut presque obtenir."

Nebelheim, puisque j'ai enfin dégoté une littéraire sur ce forum Wink : tu as vraiment aimé Bonnefoy ?
Perso, il m'a filé de l'urticaire. J'ai totalement fait l'impasse sur lui au bac, tellement il m'insupportait. Je trouve que depuis ses premières oeuvres (Pierre écrite...), il ressasse sans cesse les mêmes thèmes, mais en élaguant en permanence, comme s'il ne cessait de se ramifier, de tendre vers le médiocre. Je déteste sa manière de chercher à philosopher en poésie, je trouve que c'est une lubie d'universitaire, et Dans le leurre des mots m'a agacée. Mais le pire du pire... Les planches courbes !!! (La section les planches courbes) J'ai cru lire un mauvais remix de Paulo Coelho, une espèce de philo de comptoir exécrable, bref, pardonne ma virulence mais il m'a insupportée. Donc je te demande : Qu'aimes-tu chez Bonnefoy ?

Sinon, un de mes poèmes préférés est extrait du Buch der Lieder d'Heinrich Heine...
J'en copie juste un extrait, car il est long, avec la traduction par égard envers les non germanistes Wink

Le poème en entier :
gutenberg.spiegel.de/heine/buchlied

Lebendig ward das Marmorbild,
Der Stein begann zu ächzen -
Sie trank meiner Küsse lodernde
Glut Mit Dürsten und mit Lechzen.

Sie trank mir fast den Odem aus -
Und endlich, wollustheischend,
Umschlang sie mich, meinen armen Leib
Mit den Löwentatzen zerfleischend.

Entzückende Marter und wonniges Weh!
Der Schmerz wie die Lust unermeßlich!
Derweilen des Mundes Kuß mich beglückt,
Verwunden die Tatzen mich gräßlich.

Die Nachtigall sang: »O schöne Sphinx!
O Liebe! was soll es bedeuten,
Daß du vermischest mit Todesqual
All deine Seligkeiten?

O schöne Sphinx! O löse mir
Das Rätsel, das wunderbare!
Ich hab darüber nachgedacht
Schon manche tausend Jahre.«


Traduction du passage :


La statue de marbre s'anima,
La pierre se mit à soupirer
Elle but, avec une vorace avidité,
L'ardente flamme de mes baisers.

A peine pouvais je respirer encore -
Enfin, haletante de volupté,
Elle m'étreignit, déchirant mon pauvre corps
De ses griffes de lion.

Martyre délicieux, souffrance enivrante !
Douleur et plaisirs infinis !
Tandis quie des lèvres le baiser m'enchante,
Les griffes me font d'horribles blessures.

Le rossignol chantait : " O beau sphinx !
O Amour ! Pourquoi mêles-tu
De si mortels tourments
A tes divines extases ?

O beau Sphinx, dis moi le mot
De cette étrange énigme !
Je l'ai cherché, je cherche encore
Depuis des milliers d'années."
avatar
Seerose
Squatte la cafet'
Squatte la cafet'

Nombre de messages : 365
Age : 28
Localisation : On Mars
Classe : ENS :) ex HK1 & K1
Date d'inscription : 02/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature] topic: poesie

Message par Nibelheim le Mar 4 Juil 2006 - 22:33

Bah en fait, je n'ai pas tout aimé, parce que je trouve que c'est redondant. Mais certains morceaux qu'on a étudié m'ont plu, d'autant plus que ça se rapprochait presque de mon style, en ce moment. Bien aimé la Maison Natale, et quelques extraits comme celui que j'ai cité.
Au bout d'un moment, on se demande un peu où il veut en venir, mais garder quelques extraits, et ça reste intéressant.
Enfin je trouve.
avatar
Nibelheim
Demi-pensionnaire
Demi-pensionnaire

Nombre de messages : 517
Age : 29
Localisation : Nord de la France, n'en déplaise à Dany Boon
Classe : Etudiante, master de Lettres Modernes (ex HK1 dans des temps reculés)
Date d'inscription : 28/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://carnets-plume.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature] topic: poesie

Message par Seerose le Mar 4 Juil 2006 - 22:56

D'accord Wink C'est vrai que des extraits de la Maison Natale, ou de la première section dont j'ai oublié le nom (la pluie d'été ou qq chose comme ça), c'est intéressant à petite dose Smile
avatar
Seerose
Squatte la cafet'
Squatte la cafet'

Nombre de messages : 365
Age : 28
Localisation : On Mars
Classe : ENS :) ex HK1 & K1
Date d'inscription : 02/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature] topic: poesie

Message par xineph le Mer 5 Juil 2006 - 10:39

hum... évitons de faire l'amalgame entre "gens avec qui je peux parler de choses intéressantes" et "non-scientifique"
avatar
xineph
A l'aise
A l'aise

Nombre de messages : 239
Localisation : ¨Parcmètre land"
Classe : PCSI2 (mais pas ici)
Date d'inscription : 03/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://xineph.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature] topic: poesie

Message par Pélagia Tusken le Mer 5 Juil 2006 - 17:07

Coucou !

Mon poème préféré (ou plutôt l'un des seuls que je connais vraiment par coeur) : Les Yeux d'Elsa (Aragon)... J'aime également beaucoup Rimbaud, d'ailleurs je vais tenter d'apprendre le Bateau Ivre cet été (expérience -que je n'ai toujours pas eu le temps de faire Embarassed- suggérée par mon génial prof de français de première)

Sinon, un petit poème perso composé l'autre jour en plein nuit comme d'habitude Sleep...

Ahem

Tut, Tut

Bon je me lance :

J'irais vous suivre sur la route
Plume vacillante, je graverais
La mémoire des jours partagés
Ou bien me baignerais dans le rare immédiat

Sublime voix
Je te vois
Et tu ne m'entends pas

Alors permets-moi
De me fondre dans l'ombre de tes pas...
Telle une discrète compagne à l'écoute


Bon maintenant, cherchez toutes les expressions plagiées Laughing
avatar
Pélagia Tusken
Prend ses marques
Prend ses marques

Nombre de messages : 55
Age : 28
Localisation : au sommet d'une tour
Classe : MP*2
Date d'inscription : 03/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://eclairsauchoco.spaces.live.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature] topic: poesie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum