Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 232 le Mar 1 Mar 2011 - 14:02
Derniers sujets
» Citations des profs
Dim 22 Oct 2017 - 15:39 par ClaraS

» Flood 2.0
Dim 22 Oct 2017 - 9:53 par Mathilde

» Internat Lycéen LLG
Dim 8 Oct 2017 - 1:42 par ClaraS

» Demi pension au ticket - paiement
Dim 10 Sep 2017 - 17:42 par ClaraS

» En attendant les avis pédagogiques ... on parle !
Jeu 7 Sep 2017 - 17:57 par Invité

» Liste des fournitures en 2nde
Lun 4 Sep 2017 - 9:41 par SabrinaParis

» Musica LLG
Sam 2 Sep 2017 - 22:38 par Petitepoupoune

» Déjeuner de pré-rentrée 2017-2018 (1er SEPTEMBRE)
Sam 2 Sep 2017 - 22:15 par SabrinaParis

» Groupe Instagram
Mer 30 Aoû 2017 - 20:23 par Enattentedunpseudogénial

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Site de la MDL


page facebook
Conseil de Vie Lycéenne

page facebook

Lycée Louis le Grand


site officiel
Journal du Lycée

page facebook

Présentation : Pierre133

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Présentation : Pierre133

Message par Pierre133 le Dim 1 Aoû 2010 - 18:04

Cela fait quelques jours ( voire semaines ? ) que je suis inscrit sur ce forum, mais je n'ai jamais pris le temps de me présenter : voilà une erreur réparée Smile

Alors, le pseudo d'abord : aucune originalité, aucune imagination, juste mon prénom réel ( Pierre ), associé à un nombre insignifiant ( parce que Pierre tout simple était déjà pris, allez savoir pourquoi ! ) : 133 ( je re-précise qu'il ne signifie absolument rien ).
J'ai 18 ans depuis avril, et viens de Limoges, en Haute-Vienne ( pour ceux qui ne connaissent pas ..), où j'y ai mené toute ma scolarité, de la maternelle à la Terminale Littéraire ! Je suis en effet un "littéraire" pure souche si j'ose m'exprimer ainsi, ayant suivi une Première L et une TL.
Quant à mes passions, elles se résument facilement : lecture, lecture, lecture, musique ( quelques années de solfège et de violon derrière moi ), et lecture, et depuis à peu près deux ans ( je n'en connais pas la cause :/ ) les séries TV ! The Mentalist, True Blood, Bones, Esprits Criminels, Desperate Housewives... Buffy, que j'ai découvert récemment !
Si vous cherchez dans ma bibliothèque, primo vous vous perdrez sans doute ( je ne trouve pas de classement adéquat :/ ), secundo, ( si vous ne vous perdez pas Very Happy ), vous trouverez Flaubert ( que j'estime par dessus tout ), Ionesco ( j'ai vu que pas mal de futurs HK l'apprécient aussi Smile ), Zola et Racine. Plus, généralement, pas mal de pièces de théâtre et de romans, peu d'essais ou de poésie... J'oubliais : depuis l'année dernière aussi ( philo oblige ), du Platon et du Rousseau Smile ( entre autres ).
J'écoute surtout de la soul et du jazz ( pas trop d'affection pour le rock...) : Nina Simone et Amy Winehouse par dessus tout pour la soul, Ellington ( mon dieu cette originalité me direz- vous ) pour le jazz. Bien sûr, je ne suis absolument pas fermé à d'autres découvertes musicales Very Happy
Reste je crois une citation à mettre. Ce sera une phrase extraite d'un film que j'ai vu récemment, Into the wild : "Happiness only real when shared". J'espère qu'elle sera l'exacte description de l'année à venir Smile

( merci aux courageux qui m'ont lu ! )

Pierre133
Prend ses marques
Prend ses marques

Nombre de messages : 43
Age : 25
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Pierre133

Message par The Dude le Dim 1 Aoû 2010 - 18:14

Bienvenue.

Nina Simone et Ellington c'est peut-être pas très original, mais c'est quand même quelque chose Very Happy

(J'ai supprimé le deuxième sujet, je suppose que c'était une erreur)
avatar
The Dude
Doyen
Doyen

Nombre de messages : 2704
Age : 25
Localisation : Palaiseau
Classe : 2nde1 -> S1 -> HX1 -> MP*3 -> X11
Date d'inscription : 03/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.hx1.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Pierre133

Message par Caroline le Dim 1 Aoû 2010 - 18:34

Bienvenue Pierre ! Smile
Ah, le solfège et le violon, toute mon enfance !
Into the wild <3 ... "I love no Man the less, but Nature more" ^^. J'écoute la B.O en boucle!
A bientôt alors futur HK

J'oubliais : "Wild is the wind..." magnifique !! Smile
(Décidément, le mot wild!)


Dernière édition par Caroline le Dim 1 Aoû 2010 - 18:39, édité 1 fois
avatar
Caroline
Nouvel élève
Nouvel élève

Nombre de messages : 18
Age : 26
Localisation : Banlieue parisienne
Classe : Futur HK
Date d'inscription : 24/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Pierre133

Message par ~Plume~ le Dim 1 Aoû 2010 - 18:38

Bienvenue à nouveau, on s'est déjà croisés sur le forum
avatar
~Plume~
A l'aise
A l'aise

Nombre de messages : 134
Age : 25
Classe : HK1 --> K1 !
Date d'inscription : 06/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Pierre133

Message par Chrysalide le Dim 1 Aoû 2010 - 19:01

Esprits Criminels ! ♥
Il semble que les futurs HK soient tous abonnés aux séries. Very Happy

Bienvenue Pierre !
avatar
Chrysalide
A l'aise
A l'aise

Nombre de messages : 170
Age : 25
Localisation : Paris
Classe : HK1 / K1 / K2 / ENS ULM
Date d'inscription : 13/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://chrysalide-crepusculaire.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Pierre133

Message par Wallace le Dim 1 Aoû 2010 - 19:33



Flaubert, Ionesco et Platon sont nos amis ^^
avatar
Wallace
Doyen
Doyen

Nombre de messages : 2577
Age : 27
Localisation : Sola sub nocte per umbram
Classe : HK1 => K1 => K2 => en Sorbonne
Date d'inscription : 27/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Pierre133

Message par Loutre le Dim 1 Aoû 2010 - 19:43

Into the wild c'est nul

Bienvenue quand même!
avatar
Loutre
Interne
Interne

Nombre de messages : 1921
Age : 26
Localisation : Variable
Classe : LLG --> ENS Lyon --> Agreg --> M2 --> Thèse !
Date d'inscription : 25/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Pierre133

Message par Chlorure le Dim 1 Aoû 2010 - 22:35

Bienvenue ! Very Happy
et un gros +69 pour Ionesco I love you .
avatar
Chlorure
A l'aise
A l'aise

Nombre de messages : 224
Age : 25
Localisation : Brétigny (91)
Classe : HK1
Date d'inscription : 12/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Pierre133

Message par Lizzie le Lun 2 Aoû 2010 - 0:25

Même si on s'est déjà croisés je te resouhaite la bienvenue ^^!
Flaubert, Ionesco, c'est bien tout ça...
avatar
Lizzie
Emménage
Emménage

Nombre de messages : 1233
Age : 26
Localisation : In Terra Incognita
Classe : HK1 > K1 > K2 > M1> M2 à P4
Date d'inscription : 04/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Pierre133

Message par Christelle le Mar 3 Aoû 2010 - 12:33

Bienvenue, futur khâmarade !
Esprits Criminels, True Blood, Into the Wild, Platon, Racine, tout ça c'est ... arf. Trop bon. cheers
La désintox de séries TV va être duuuuuure, à la rentrée.
No
avatar
Christelle
Squatte la cafet'
Squatte la cafet'

Nombre de messages : 305
Age : 24
Classe : HK1 => K1
Date d'inscription : 10/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Pierre133

Message par Pierre133 le Mar 3 Aoû 2010 - 13:25

En effet, j'essaie de me soigner en limitant mon temps consacré aux séries TV...mais ce n'est que pour mieux y revenir deux jours après !

Pierre133
Prend ses marques
Prend ses marques

Nombre de messages : 43
Age : 25
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Pierre133

Message par Eimear Quinn le Mer 4 Aoû 2010 - 2:20

bienvenue à toi, pas mal tes choix.. Ionesco c'est pas si génial mais vu qu'il y a un jury au concours spécialiste de Ionesco (d'ailleurs on tremblait tous de tirer Ionesco avec lui, ce qui est arrivé maintes fois), il est bien vu

par contre Flaubert, Racine, Platon, Rousseau sont de très bons choix. Je vois aussi Zola. Certes, il y a du génie dans certaines pages mais dans l'ensemble j'ai beaucoup de problème sur l'oeuvre (sans parler des débilités vers la fin, sur la reproduction) tandis que Balzac... peut-tu expliciter ce choix pour la naturaliste?
avatar
Eimear Quinn
Floodeur
Floodeur

Nombre de messages : 4594
Age : 30
Localisation : sur un oreiller pour deux
Classe : ex-HK2
Date d'inscription : 07/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.esctoday.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Pierre133

Message par Pierre133 le Mer 4 Aoû 2010 - 12:54

J'ai pour ma part beaucoup plus de problèmes avec la Comédie Humaine balzacienne qu'avec la fresque des Rougon-Macquart. Une question de sensibilité sans doute.
Quant à mon affection pour Zola, elle ne vient pas de la thèse naturaliste qu'il soutient ( fatalité biologique, tares au sein d'une même famille, blablabla...), -puisque je ne crois guère à la notion de "fatalité"-, mais elle vient surtout de l'écriture de Zola et son habileté à la description qui ne reste jamais une simple description ultra précise de la réalité, mais qui dérive sans cesse vers la parole prophétique et symbolique. Le style de Zola m'est extrêmement agréable. D'autre part, Zola circonscrit son oeuvre, non pas géographiquement, mais généalogiquement ( histoire d'une famille sous le Second Empire ), facilitant par là même la proximité entre le lecteur et les protagonistes. Si Balzac fait parfois revenir ses personnages ( Vautrin par exemple, entre autres ), il me semble que le choix de Zola ( étudier une famille ) permet une meilleure, non pas identification ( ce serait peu flatteur Smile ) mais liaison entre le lecteur et le personnage romanesque : d'où, il me semble, un impact plus efficace pour Zola que pour Balzac. Mais n'y voyez pas là un refus catégorique de l'oeuvre de Balzac : je salue son génie et son endurance. Mais à choisir, tant sur le plan du simple divertissement que sur le plan de l'étude littéraire, je préfère m'épanouir sur Zola plutôt que sur Balzac. Smile

Pierre133
Prend ses marques
Prend ses marques

Nombre de messages : 43
Age : 25
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Pierre133

Message par Pierre133 le Mer 4 Aoû 2010 - 12:59

A oui j'ai oublié de préciser que j'entendais par "oeuvre de Zola" les vingt tomes des Rougon-Macquart. Je n'y inclus pas ses dernières séries ( les "Trois villes" et les "Quatre évangiles" ( ou presque 4 Smile ), tout simplement parce que je ne les ai pas lues et n'en ai que des brefs échos...

Pierre133
Prend ses marques
Prend ses marques

Nombre de messages : 43
Age : 25
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Pierre133

Message par Eimear Quinn le Mer 4 Aoû 2010 - 22:18

Pierre133 a écrit:A oui j'ai oublié de préciser que j'entendais par "oeuvre de Zola" les vingt tomes des Rougon-Macquart. Je n'y inclus pas ses dernières séries ( les "Trois villes" et les "Quatre évangiles" ( ou presque 4 Smile ), tout simplement parce que je ne les ai pas lues et n'en ai que des brefs échos...
ça me paraît logique vu leur nullité.. les "brefs" échos devaient surtout être peu flatteurs

Pierre133 a écrit:J'ai pour ma part beaucoup plus de problèmes avec la Comédie Humaine balzacienne qu'avec la fresque des Rougon-Macquart. Une question de sensibilité sans doute.
assurément et ce n'est pas bien grave, mais je vais me permettre de te répondre, sachant que ses réponses visent le dialogue et la construction d'idées, pas de l'attaque directe. Zola a, je le répète, des pages sublimes. Juste que, pendant qu'il signait ses romans fondamentalement très balzaciens des gens comme Huysmans offraient déjà beaucoup plus intéressants.

Pierre133 a écrit:Quant à mon affection pour Zola, elle ne vient pas de la thèse naturaliste qu'il soutient ( fatalité biologique, tares au sein d'une même famille, blablabla...), -puisque je ne crois guère à la notion de "fatalité"-
encore heureux.. Zola voulait être à la pointe de la science et voulait offrir une vision moderne et positiviste de la société (à l'inverse donc de Balzac) et pourtant en utilisant l'argument génétique, il retrouve la trace du tragique du sang grec et donc rate le coche (Balzac aurait pu en faire autant si son projet n'avais pas été d'une plus grande envergure).

Pierre133 a écrit:mais elle vient surtout de l'écriture de Zola et son habileté à la description qui ne reste jamais une simple description ultra précise de la réalité, mais qui dérive sans cesse vers la parole prophétique et symbolique. Le style de Zola m'est extrêmement agréable.
j'espère qu'il t'est plus qu'agréable. en tous cas, relis bien Balzac, tu laisses sous-entendre en creux ici que Balzac ne ferait de la description qu'un simple précis de la réalité et c'est la pire des bêtises. Toute description balzacienne est mûrie par une violente dénonciation des tares de la société bourgeois et c'est excellentissime et drôle. Surtout que cela passe, bien souvent par un malicieux travail narratif. Zola va plutôt chercher dans l'épique pour sa description. Tu as le droit de le préférer. Attention juste aux étiquettes.

Pierre133 a écrit:D'autre part, Zola circonscrit son oeuvre, non pas géographiquement, mais généalogiquement ( histoire d'une famille sous le Second Empire ), facilitant par là même la proximité entre le lecteur et les protagonistes. Si Balzac fait parfois revenir ses personnages ( Vautrin par exemple, entre autres ), il me semble que le choix de Zola ( étudier une famille ) permet une meilleure, non pas identification ( ce serait peu flatteur Smile ) mais liaison entre le lecteur et le personnage romanesque : d'où, il me semble, un impact plus efficace pour Zola que pour Balzac. Mais n'y voyez pas là un refus catégorique de l'oeuvre de Balzac : je salue son génie et son endurance. Mais à choisir, tant sur le plan du simple divertissement que sur le plan de l'étude littéraire, je préfère m'épanouir sur Zola plutôt que sur Balzac. Smile
Attention encore, je ne veux pas faire le méchant qui frappe mais il y a des choses qui, maintenant que vous êtes dans le supérieur ne se disent plus. L'identification littéraire n'existe pas, pour commencer. Toute liaison est de la bêtise et ne rentre pas du tout en ligne de compte pour commenter une oeuvre. Ensuite, l'idée de faire revenir ses personnages est le propre de Balzac : il l'a inventée et Zola le lui doit. Sur plus de 100 ouvrages, des dizaines de personnages reviennent même subtilement dans les ouvrages. Zola n'avait ni la patience ni l'envie d'avoir une telle folie et une telle démesure littéraire. Moi je le lui reproche. Le projet est clairement différent. Relis et bien l'avant propos de la Comédie Humaine, c'est magnifique, géniale et ça rappelle le projet balzacien. On ne peut pas dire que ce soit le projet Zolien. Je n'en trouve pas un plus efficace que l'autre : tous deux sont excellents puisque donnent des chefs-d'oeuvre mais je trouve plus de plaisir moi dans la lecture de Balzac avec son sens aigu de la construction narrative. Enfin, le projet zolien je le trouve, en revanche, relativement limité en termes d'idéologie et de structures littéraires. Tu aimes Zola, c'est génial mais je te conseille de lire Germinie Lacerteux des Goncourt. Tu me diras ce que tu en penses mais je trouve que leur fiction naturaliste est bien plus magnifique, puisqu'elle transpose le réel dans un vide de l'existence plus incroyable que chez Zola ou en fin de compte les mythes épiques sauvent en quelque sorte le réel.
avatar
Eimear Quinn
Floodeur
Floodeur

Nombre de messages : 4594
Age : 30
Localisation : sur un oreiller pour deux
Classe : ex-HK2
Date d'inscription : 07/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.esctoday.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Pierre133

Message par Pierre133 le Jeu 5 Aoû 2010 - 13:33

Merci pour ce "corrigé" tout à fait intéressant. J'aimerais toutefois qu'il soit bien clair que je ne cherche pas à fustiger Balzac de quelque manière que ce soit : je me contentais de justifier mon affection particulière pour Zola, plus que pour Balzac, en faisant appel à mes connaissances sur le projet zolien et en mettant en exergue ce que je trouvais particulièrement remarquable chez cet écrivain : je n'ai rien dit sur le style, les motivations, etc, de Balzac, parce que je ne les connais pas. Deux choses quand même : 1. Tu me reproches de mettre des étiquettes : si cela transparait ainsi, ce n'était pas mon intention. Je ne prétends pas avancer que la description balzacienne est un simple précis de la réalité, puisque je ne commente ( très légèrement ) que le style de Zola et pas, encore une fois, celui de Balzac. Je serais bien incapable de dire ce qu'est la description balzacienne, et de fait, je ne pense pas mettre des étiquettes sur les auteurs. 2. Je ne te comprends pas par contre lorsque tu affirmes que l'identification littéraire n'existe pas. Sans doute sont-ce mes connaissances qui me font ici défaut, mais le procédé cathartique ne demande-t-il pas une nécessaire identification avec les protagonistes pour que s'opère correctement la "purgation des passions" ? Il me semble d'autre part que la liaison entre le lecteur, l'auteur et le narrateur est fondamentale pour que l'oeuvre ait une quelconque utilité "psychique" . Une oeuvre qui ne proposerait ( si elle existe ), à mon sens, qu'un support pour commentaire littéraire, ne serait pas un chef d'oeuvre. D'autre part, tous les registres visent à créer une impression particulière devant un texte : les sentiments éprouvés n'instituent-ils pas une liaison affective entre le lecteur et l'oeuvre elle-même ? J'aimerais que tu m'éclaires sur ce point.

Pierre133
Prend ses marques
Prend ses marques

Nombre de messages : 43
Age : 25
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Pierre133

Message par Eimear Quinn le Jeu 5 Aoû 2010 - 21:32

Pierre133 a écrit:Merci pour ce "corrigé" tout à fait intéressant.
ce n'est pas un corrigé en soi mais des pistes en tous cas (je ne suis pas encore prof, juste quelqu'un qui a réussi son concours et obtenu une double licence, autant que ça serve).

Pierre133 a écrit:J'aimerais toutefois qu'il soit bien clair que je ne cherche pas à fustiger Balzac de quelque manière que ce soit : je me contentais de justifier mon affection particulière pour Zola, plus que pour Balzac, en faisant appel à mes connaissances sur le projet zolien et en mettant en exergue ce que je trouvais particulièrement remarquable chez cet écrivain : je n'ai rien dit sur le style, les motivations, etc, de Balzac, parce que je ne les connais pas.
soit; on est libre de ses goûts surtout si les deux auteurs en débat (Balzac et Zola) sont tous deux des génies littéraires.. il faut néanmoins rappeler que malgré l'idéologie différente qui les guide, le projet stylistique est fondamentalement le même et c'est Balzac qui l'a conçu, Zola n'a fait que le "rassembler" plus par paresse et par nécessité d'être lu et d'être efficace d'ailleurs.

Pierre133 a écrit:1. Tu me reproches de mettre des étiquettes : si cela transparait ainsi, ce n'était pas mon intention. Je ne prétends pas avancer que la description balzacienne est un simple précis de la réalité, puisque je ne commente ( très légèrement ) que le style de Zola et pas, encore une fois, celui de Balzac. Je serais bien incapable de dire ce qu'est la description balzacienne, et de fait, je ne pense pas mettre des étiquettes sur les auteurs.
il est très important de ne jamais mettre d'étiquettes sur un auteur.. mais il faut aussi ne pas oublier qu'il est très difficile de dire "tel auteur fait cela" quand on sait la multiplicité des outils rhétoriques utilisés par un même auteur à travers son ouvrage.. il y a ainsi des descriptions fantastiques, d'autres épiques chez Zola (et bien d'autres).. Donc il faut trouver quelque chose qui soit l'unité de l'œuvre (et pour cela on peut s'aider des critiques spécialistes de l'auteur).

Pierre133 a écrit:2. Je ne te comprends pas par contre lorsque tu affirmes que l'identification littéraire n'existe pas. Sans doute sont-ce mes connaissances qui me font ici défaut, mais le procédé cathartique ne demande-t-il pas une nécessaire identification avec les protagonistes pour que s'opère correctement la "purgation des passions" ? Il me semble d'autre part que la liaison entre le lecteur, l'auteur et le narrateur est fondamentale pour que l'oeuvre ait une quelconque utilité "psychique" . Une oeuvre qui ne proposerait ( si elle existe ), à mon sens, qu'un support pour commentaire littéraire, ne serait pas un chef d'oeuvre. D'autre part, tous les registres visent à créer une impression particulière devant un texte : les sentiments éprouvés n'instituent-ils pas une liaison affective entre le lecteur et l'oeuvre elle-même ? J'aimerais que tu m'éclaires sur ce point.
j'ai été gentil jusque là (et c'est pas dans mon habitude) mais là je ne peux pas être vraiment très chou car croire à l'identification littéraire c'est digne d'un collégien qui lit ses premiers livres. Tu te sens Phèdre toi? ou Hippolyte? Ca n'empêche pas la puissance du tragique racinien, et ce sans nécessairement passer par la catharsis juste par la grandeur de la pièce, déjà. Personnellement je ne me suis jamais senti Frankenstein, Werther, Don Quixotte ou Hamlet?? J'aimerais surtout qu'on m'explique à moi comment vous osez vous penser de tels "personanges" de papier ! Un commentaire qui fait de la psychologie a 1/20 dans le meilleur des cas ! De plus pour réussir une identification (disons un jeune homme sensible et suicidaire avec Werther) il faudrait que l'auteur ait pu connaître son lecteur. Alors peut-être des envies de répondre à une demande du lectorat (les feuilletons du XIXè) mais comment de nos jours on peut prétendre cela? Goethe ne nous connaît pas et ce n'est pas à nous qu'il pense en écrivant !
Pour revenir directement à la catharsis, elle purge les passions par "reconnaissance" (relisez Aristote) mais on reconnaît les passions, pas les personnages ! Ce ne sont que des êtres de papier, nous n'avons aucune possibilité psychologique (sauf, à la limite, la psychologie de l'auteur).
Tu dis qu'un chef-d'oeuvre n'est pas un support à commentaire. Encore heureux! Plus le texte est simple à commenter, moins, peut-être il est bon! Commenter un texte c'est lui rendre hommage, rendre hommage à son mystère. Un chef-d'oeuvre propose nécessairement plusieurs niveaux de lecture et d'analyses qui ne cessent de se nuancer, de se préciser et surtout de nous échapper. On ne commente pas pour charcuter une oeuvre. D'ailleurs la plupart de la littérature narre, pastiche, ironise, et c'est aussi un axe de commentaire. Mais cela a -t-il un quelconque impact sur notre "psychique"? Honnêtement on s'en moque si toi ou un autre le lit de telle ou telle façon. On ne peut pas prétendre savoir ce qu'une oeuvre fait pour chacun des êtres qui la rencontrerait (et ce n'est pas vrai que pour la littérature d'ailleurs). Que l'auteur pense à un lecteur peut-être, mais nous n'avons la possibilité de connaître la réaction et pensée de tous les lecteurs qui ont lu La Fontaine (pour prendre un exemple) du XVIIè à nos jours. Donc il n'est PAS possible DU TOUT d'utiliser la soi disant identification pour commenter l'oeuvre. Ca n'empêche pas de lire l'oeuvre, de tenter d'expliquer ses procédés et son interrogation langagière du monde par le commentaire, et c'est déjà bien suffisant (entre dissertation qui interroge la littérature par le texte, ou le commentaire qui part du texte pour illustrer la littérature). Néanmoins, face au sujet de la dissertation et face au texte que tu commentes tu as le droit de faire jouer une lecture sommes toutes personnelle, une réflexion intime sur la littérature mais en PARFAITE connaissance (ce qu'on acquiert évidemment au cours de sa formation) de l'auteur qu'on commente, du genre qu'on analyse, de l'ouvrage étudié, etc. sinon il y a contre-sens et ce qu'on dit est nul et inutile, ne sert à rien. Si l'on sait parfaitement notre sujet et qu'on y ajoute un sens, une direction d'analyse personnelle oui. Mais dans le but d'éclairer la littérature selon un certain angle. Ca n'a pas pour but d'éclairer sa propre psychique, nous ne sommes pas, nous, intéressants.
avatar
Eimear Quinn
Floodeur
Floodeur

Nombre de messages : 4594
Age : 30
Localisation : sur un oreiller pour deux
Classe : ex-HK2
Date d'inscription : 07/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.esctoday.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Pierre133

Message par Pierre133 le Jeu 5 Aoû 2010 - 22:04

Vous tirez de mes propos des réflexions que je ne soulève pas. Néanmoins, comme vous l'avez dit, vos propos fournissent en effet des "pistes".
Deux choses encore : 1. Je ne fais pas de psychologie dans mes commentaires ( qui ont d'ailleurs, heureusement, obtenu plus de 1/20...). Il ne me semble pas d'ailleurs avoir fait de rapprochement entre cette donc prétendue "identification littéraire" et le commentaire. Je parlais simplement du 'plaisir' de lecture ( j'ai encore envie de dire là qu'il y a au moment de la lecture ( et là je ne dis pas que c'est à utiliser dans le commentaire, mais je parlais de l'instant de la lecture, et non du commentaire ) une liaison affective entre le lecteur et le personnage ) et ne comptais pas m'interroger sur ce qu'est ou non un texte littéraire. 2. "un collégien qui lit ses premiers livres" ? Je pensais avoir fait un peu mieux... Smile
Mais je vous remercie toutefois de ces précisions.

Pierre133
Prend ses marques
Prend ses marques

Nombre de messages : 43
Age : 25
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Pierre133

Message par Eimear Quinn le Jeu 5 Aoû 2010 - 22:17

Pierre133 a écrit:Vous tirez de mes propos des réflexions que je ne soulève pas. Néanmoins, comme vous l'avez dit, vos propos fournissent en effet des "pistes".
entre étudiants on se tutoie, clairement.

Pierre133 a écrit:1. Je ne fais pas de psychologie dans mes commentaires ( qui ont d'ailleurs, heureusement, obtenu plus de 1/20...).
néanmoins en lycée notre plan en trois parties devient nos sous-parties du premier axe de commentaire du supérieur, il faut donc accepter d'écouter les conseils pour approfondir l'oeuvre mais littérairement seulement

Pierre133 a écrit:Il ne me semble pas d'ailleurs avoir fait de rapprochement entre cette donc prétendue "identification littéraire" et le commentaire. Je parlais simplement du 'plaisir' de lecture ( j'ai encore envie de dire là qu'il y a au moment de la lecture ( et là je ne dis pas que c'est à utiliser dans le commentaire, mais je parlais de l'instant de la lecture, et non du commentaire ) une liaison affective entre le lecteur et le personnage ) et ne comptais pas m'interroger sur ce qu'est ou non un texte littéraire.
tu as interrogé le chef-d'oeuvre et j'ai donc répondu.. ce que toi tu fais pendant la lecture (si t'es aux toilettes, à la plage, dans le lit), ce que tu penses à ce moment-là (tu dois le lire pour le cours, ton auteur préféré, après l'amour), tout ceci joue pour TOI mais absolument pas pour commenter une oeuvre, donc ne compte pas dans le débat objectif entre Balzac et Zola, mais puisqu'objectivement ils sont deux génies, seul le subjectif nous dira qui des deux tu préfères (sachant qu'en plus cela peut évoluer).

Pierre133 a écrit:2. "un collégien qui lit ses premiers livres" ? Je pensais avoir fait un peu mieux... Smile
Mais je vous remercie toutefois de ces précisions.
peut-être sur une volonté qu'un collégien n'a pas et une capacité à très bien comprendre ce que tu lis, donc oui, mieux, mais ce n'est pas encore ça (et je dois dire que j'étais très nul en arrivant à llg et que ma première note de français fut 4 donc surtout je ne veux pas dire que je suis meilleur, seulement que je suis plus vieux, avec trois ans de prépa derrière moi entre autres)
avatar
Eimear Quinn
Floodeur
Floodeur

Nombre de messages : 4594
Age : 30
Localisation : sur un oreiller pour deux
Classe : ex-HK2
Date d'inscription : 07/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.esctoday.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Pierre133

Message par Pierre133 le Jeu 5 Aoû 2010 - 22:21

En tout cas, vous m'avez donné envie d'approfondir ma lecture de Balzac, et de lire Germinie Lacerteux des Goncourt, ce que je m'empresserai de faire ces jours-ci Smile

Pierre133
Prend ses marques
Prend ses marques

Nombre de messages : 43
Age : 25
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum